26 NOVEMBRE
Certaines parties de ce contenu ont été rendues possible avec le soutien de Novartis

Bulletin Santé

Prenez votre santé en main avec notre bulletin d'information. Demeurez informé et en bonne santé!

Sign Up

Sclérose en plaques

Douleur chronique

(Douleur, Douleur à long terme)

Description

Tout le monde a déjà ressenti une douleur à un moment ou à un autre. Une coupure, une blessure lors de la pratique d'un sport, un accouchement, une intervention chirurgicale ou des calculs rénaux provoquent tous une douleur d'intensité variable. Dans ces cas, on connaît la cause de la douleur, qui se résorbe lorsque la cause disparaît. Ce type de douleur est une douleur aiguë. Une douleur aiguë possède une fonction propre, elle informe le corps d'un trouble existant.

La douleur chronique, c'est-à-dire celle qui dure plusieurs mois voire plusieurs années, est très différente. Dans ce cas, la douleur a rarement une fonction utile. Elle est parfois très invalidante, elle empêche souvent les gens de travailler et de goûter aux joies de l'existence. Elle peut engendrer un sentiment d'isolement, de colère, de frustration et de culpabilité.

Causes

De nombreuses maladies ou blessures peuvent provoquer des douleurs chroniques. Certaines personnes continueront à ressentir des douleurs longtemps après la guérison d'une blessure initiale, telle qu'une blessure du dos. D'autres douleurs chroniques sont provoquées par une maladie chronique comme l'arthrite ou le cancer. Certaines personnes souffrent de douleurs dont on ignore l'origine. Cela ne signifie nullement que la douleur n'existe pas. Quelle qu'en soit la cause, les douleurs chroniques sont réelles et elles doivent être traitées.

Les affections suivantes sont parfois associées à des douleurs chroniques :

  • le cancer;
  • la fibromyalgie;
  • un traumatisme spinal;
  • des maux de tête;
  • une blessure au dos;
  • l'arthrite;
  • une inflammation ou une lésion des nerfs.

La douleur peut parfois être ressentie au niveau d'un membre qui a été amputé. On l'appelle la douleur au membre fantôme. Une douleur rapportée est une douleur localisée dans une partie de l'organisme et ressentie dans une autre partie du corps.

Les organes internes ne sont pas très sensibles à la douleur; celle-ci peut être ressentie comme une douleur diffuse (soit une douleur qui s'étend sur une grande surface) dont le foyer est difficile à repérer.

La douleur aiguë est le signal envoyé à une terminaison nerveuse dans le cas d'une maladie ou d'un traumatisme. Cette terminaison nerveuse est appelée un nocicepteur. Les nocicepteurs sont localisés dans la peau et dans d'autres structures, y compris les vaisseaux sanguins et les tendons. Les signaux de la douleur partent des nocicepteurs, traversent les nerfs sensitifs, remontent la moelle épinière vers le thalamus, situé dans le cerveau. Le signal est alors envoyé vers le cortex cérébral, la partie du cerveau qui enregistre les sensations.

Sur la trajectoire menant au cerveau, des corps chimiques naturels peuvent changer le signal de la douleur. La substance P renforce ce signal. Les endomorphines l'affaiblissent. La douleur n'est ressentie qu'au moment où les signaux atteignent le cerveau. La douleur chronique peut survenir à différentes étapes de la voie de transmission décrite ci-dessus.

Le cortex cérébral et le système limbique, qui sont les zones du cerveau contrôlant l'émotion, traitent les signaux de la douleur. L'intensité de la douleur ressentie dépend d'un certain nombre de facteurs. Ceux qui accroissent considérablement la sensation de la douleur sont les suivants :

  • des expériences antérieures néfastes avec la douleur;
  • l'insomnie;
  • l'anxiété;
  • la dépression;

L'anxiété peut aggraver considérablement la douleur. Ne pas connaître la cause d'une douleur rend les gens anxieux. Une fois leur affection diagnostiquée, la douleur leur semble souvent moins intense. L'inquiétude quant à la gravité de leur état intensifie souvent leur douleur.





Symptômes et Complications

Le fait de vivre avec une douleur chronique peut créer un cercle vicieux d'anxiété, de dépendance aux autres et de manque de sommeil. Une douleur chronique à long terme peut rendre la vie quotidienne difficile à vivre normalement. Elle peut également vider la personne de son énergie.

Les personnes souffrant d'une douleur chronique pourraient cesser leurs activités sociales à cause de la douleur. Il leur arrive de se sentir dépendantes des autres pour accomplir des tâches quotidiennes comme les courses. Une personne souffrant d'une douleur, ou qui a peur d'avoir mal, risque d'avoir de la difficulté à dormir. Une insomnie permanente peut conduire à la dépression. Le sentiment d'impuissance causé par une douleur chronique engendre souvent un sentiment d'inutilité et démoralise les gens.


Vous cherchez quelque chose dans notre site Web ? Vous l'avez trouvé ?

Le contenu de ce site n'est offert qu'à des fins strictement informatives et dans l'intention de donner matière à une discussion avec votre médecin ou un autre professionnel de la santé qualifié. Ne négligez jamais un conseil que vous aura prodigué votre médecin ou un autre professionnel de la santé qualifié. Sollicitez toujours l'avis d'un médecin ou d'un autre professionnel de la santé agréé à propos de toute question que vous avez sur un problème de santé et un traitement. Les renseignements fournis par ce site ne remplacent pas une consultation médicale.

© 1996 - 2014 MediResource à portée de la main de millions de Canadiennes et de Canadiens