Infections à levures

Vaginite

Description

Le vagin a son propre équilibre chimique, qui peut facilement être perturbé. Lorsque la muqueuse du vagin présente une inflammation, ce trouble est appelé vaginite. Les jeunes filles et les femmes de tout âge peuvent en être atteintes.

Causes

La vaginite peut s'expliquer par un grand nombre de causes.

La vaginite non infectieuse désigne une inflammation vaginale provoquée par des produits chimiques irritants ou une allergie. Les spermicides, les douches vaginales, les détergents, les adoucisseurs de tissu et les condoms en latex peuvent tous irriter la paroi vaginale. Certaines serviettes hygiéniques peuvent également provoquer une irritation à l'entrée du vagin.

La vaginite atrophique peut survenir avec la ménopause. Cette vaginite est provoquée par la baisse de la concentration d'hormones (œstrogènes) et l'amincissement de la muqueuse vaginale. Le vagin est donc plus sujet aux irritations.

La vaginite infectieuse est provoquée par une infection causée par des bactéries ou des levures. Le trichomonas est un type d'infection vaginale causé par un parasite appelé Trichomonas vaginalis qui se transmet lors d'un rapport sexuel non protégé avec un partenaire infecté. D'autres types d'infections vaginales surviennent lorsqu'une femme présente une fistule, un conduit anormal reliant l'intestin au vagin. Ce conduit permet aux matières fécales de pénétrer dans la région vaginale, ce qui accroît grandement les risques d'infection.

Une vaginose bactérienne peut s'expliquer par un déséquilibre entre les bactéries présentes normalement le vagin, qui le protègent, et des bactéries potentiellement nuisibles. Il a été démontré que le tabagisme, le port d'un dispositif intra-utérin, l'utilisation de douches vaginales ou le fait d'avoir des partenaires sexuels multiples peuvent tous augmenter le risque d'infection. La vaginose bactérienne n'est pas considérée comme une infection transmissible sexuellement, car elle peut se produire chez des femmes qui n'ont jamais eu de relations sexuelles vaginales.

Les infections à levures, également connues sous le nom de candidose vaginale, sont provoquées par la croissance excessive d'une levure appelée candida qui fait partie de la flore vaginale normale. Elles peuvent survenir pendant une prise d'antibiotiques, lorsque votre concentration en œstrogène est élevée (par exemple, pendant la grossesse), en cas de diabète non contrôlé ou si votre système immunitaire est déprimé. Vous serez également plus sujette aux infections vaginales à levures si vous êtes stressée par un régime alimentaire appauvri, un manque de sommeil, une maladie, ou encore si vous prenez un contraceptif oral.

Les nouveau-nés peuvent également présenter une inflammation et des écoulements vaginaux pendant quelques semaines après l'accouchement en raison d'une exposition à l'œstrogène de la mère, juste avant la naissance.





Symptômes et Complications

Les symptômes généraux de la vaginite comprennent des écoulements, des odeurs, une irritation et des démangeaisons. Dans certains cas, il n'y a aucun symptôme même si une infection bactérienne est présente. De façon générale, la vaginite bactérienne entraîne des démangeaisons et une sensation de brûlure au moment d'uriner ou après les rapports sexuels. Il peut également y avoir des écoulements blanchâtres nauséabonds (odeur de poisson), parfois plus faciles à remarquer après les rapports sexuels.

Certaines femmes qui souffrent de trichomonas présentent des symptômes assez importants, alors que d'autres n'en ont aucun. Le trichomonas entraîne des douleurs vaginales et, parfois, des douleurs abdominales. Des écoulements abondants jaunâtres, verdâtres ou gris nauséabonds peuvent apparaître, et le fait d'uriner ainsi que les rapports sexuels peuvent provoquer des douleurs. S'il n'est pas traité pendant la grossesse, le trichomonas peut entraîner un début prématuré du travail.

Les symptômes des infections à levures sont des démangeaisons vaginales et des douleurs au moment d'uriner. Les lèvres sont souvent gonflées et assez douloureuses. Des écoulements épais blanchâtres peuvent ressembler à du fromage cottage. Les infections à levures peuvent également provoquer de l'inconfort au cours des relations sexuelles.

Les vaginites allergiques ou irritantes peuvent provoquer des démangeaisons légères à graves ou une sensation de brûlure sur la vulve, laquelle gonfle et rougit souvent. Ce type de vaginite n'entraîne pas d'écoulements.

La vaginite atrophique ne provoque souvent aucun symptôme, mais certaines femmes souffrent de douleurs et d'un assèchement du vagin, qui peut devenir rouge et irrité. Les rapports sexuels sont douloureux et suivis d'une sensation de brûlure. Des écoulements aqueux et des pertes vaginales légères (légers saignements) sont fréquents avec ce type de vaginite.


Vous cherchez quelque chose dans notre site Web ? Vous l'avez trouvé ?

Le contenu de ce site n'est offert qu'à des fins strictement informatives et dans l'intention de donner matière à une discussion avec votre médecin ou un autre professionnel de la santé qualifié. Ne négligez jamais un conseil que vous aura prodigué votre médecin ou un autre professionnel de la santé qualifié. Sollicitez toujours l'avis d'un médecin ou d'un autre professionnel de la santé agréé à propos de toute question que vous avez sur un problème de santé et un traitement. Les renseignements fournis par ce site ne remplacent pas une consultation médicale.

© 1996 - 2014 MediResource à portée de la main de millions de Canadiennes et de Canadiens