Santé des bébés

Coliques

(Coliques infantiles)

Description

Cette affection conserve encore aujourd'hui le nom qui lui a été attribué au Moyen-Âge « coliques » du fait qu'à ce jour, ses causes ne nous sont pas mieux connues qu'il y a 800 ans.

Un bébé souffrant de coliques pleure beaucoup sans que l'on puisse l'apaiser. En pratique, lorsqu'un bébé pleure pendant plus de trois heures par jour, sur plus de trois jours par semaine, on considère qu'il souffre de coliques. Les coliques affectent les garçons comme les filles, sans discrimination; elles se déclarent à l'âge de trois semaines et se poursuivent jusqu'à trois ou quatre mois, pour disparaître brutalement.

Causes

Les tentatives d'études statistiques sérieuses dans le domaine ont été nombreuses, de même que les recherches sur les raisons pour lesquelles les bébés affectés pleurent autant, mais les réponses nous échappent toujours. La plupart du temps, le bébé manifeste des signes de douleur abdominale, mais il arrive qu'il n'ait que des gaz.

Cette affection n'est pas liée à une maladie quelconque. Les bébés souffrant de coliques sont bien développés, en bonne santé et pleins d'énergie. Même après de nombreuses études, on n'a pas identifié de cause médicale à cette affection. Il existe une théorie selon laquelle un système digestif sous-développé serait à l'origine de cette affection. D'autres scientifiques vont incriminer les gaz, les allergies alimentaires ou le bruit et la distraction qui interfèrent avec le sommeil. En fait, l'observation des divers remèdes auxquels on a pu faire appel nous laisse supposer qu'il s'agit d'un mélange de tous ces facteurs. La recherche suggère également que le tempérament du bébé ou la maturation du système nerveux représente un facteur pour une partie des pleurs : certains bébés pleurent tout simplement plus que d'autres.

D'autres facteurs ont été signalés comme pouvant avoir une influence dans certains cas :

  • avaler de l'air en mangeant, en particulier lorsque la tétée est prise en position allongée;
  • une allergie aux protéines du lait de vache que l'on retrouve dans les laits maternisés ou qui sont passées au bébé dans le lait maternel (lorsque les mères boivent des produits provenant du lait de vache, les protéines de ce lait peuvent être excrétées dans leur propre lait);
  • une intolérance à certains aliments que la mère consomme (et qui sont transmis au bébé par l'intermédiaire du lait maternel);
  • une suralimentation par les parents qui pensent que le bébé pleure parce qu'il a faim, plutôt que de simplement avoir besoin de téter (par ex. sur une suce).




Symptômes et Complications

Les pleurs d'un enfant qui souffre de coliques sont souvent aigus, discordants et même perçants, en comparaison avec des pleurs de bébé normaux. La plupart du temps, rien ne peut les arrêter, ni l'attention ni la nourriture. Le visage de votre bébé devient rouge, il serre parfois ses poings et ses genoux sont repliés sur son abdomen.

Les pleurs se poursuivent pendant au moins une heure, parfois jusqu'à quatre heures. Ils débutent, en principe, à la même heure tous les jours, en général en fin d'après-midi ou en début de soirée, lorsque les parents sont le plus fatigués. Quelquefois le bébé a des gaz ou une selle, une fois la crise passée.

Les crises de coliques sont particulièrement aiguës chez les bébés entre quatre et six semaines. Si votre bébé souffre toujours de coliques bien après ses trois mois ou s'il pleure sans arrêt pendant plus de trois ou quatre heures, il vous faut alors considérer la possibilité qu'une autre affection soit peut-être à l'origine de ces souffrances et consulter un médecin. Lorsque la colique apparaît pour la première fois, vous désirerez peut-être consulter votre médecin pour vous assurer que vous ne négligez pas une affection qui pourrait être traitée efficacement, en particulier s'il s'agit de votre premier bébé.

Vous devriez toujours consulter un médecin si votre bébé pleure pendant plus de quatre heures, s'il fait de la fièvre, s'il devient léthargique, s'il vomit plus qu'à la normale ou si du sang est présent dans ses selles. Ces symptômes ne sont pas associés aux coliques.


Vous cherchez quelque chose dans notre site Web ? Vous l'avez trouvé ?

Le contenu de ce site n'est offert qu'à des fins strictement informatives et dans l'intention de donner matière à une discussion avec votre médecin ou un autre professionnel de la santé qualifié. Ne négligez jamais un conseil que vous aura prodigué votre médecin ou un autre professionnel de la santé qualifié. Sollicitez toujours l'avis d'un médecin ou d'un autre professionnel de la santé agréé à propos de toute question que vous avez sur un problème de santé et un traitement. Les renseignements fournis par ce site ne remplacent pas une consultation médicale.

© 1996 - 2014 MediResource à portée de la main de millions de Canadiennes et de Canadiens