24 NOVEMBRE

Bulletin Santé

Prenez votre santé en main avec notre bulletin d'information. Demeurez informé et en bonne santé!

Sign Up

Tabagisme

Emphysème

(Maladie pulmonaire, Pneumopathie)

Description

L'emphysème est un trouble pulmonaire chronique dans lequel des sacs d'air naturels appelés alvéoles subissent une augmentation de volume alors que leur nombre diminue. Les tissus qui entourent les alvéoles perdent leur élasticité et ces sacs aériens ne peuvent donc plus se gonfler ni se dégonfler comme d'habitude. Ce phénomène réduit la quantité d'oxygène que transfèrent les poumons vers la circulation sanguine, ce qui rend votre respiration plus difficile.

L'emphysème résulte habituellement de l'exposition à des toxines provenant des cigarettes ainsi que de la pollution, de la poussière, des vapeurs chimiques et de substances irritantes. La probabilité d'en être atteint est plus élevée dans le cas des adultes d'un certain âge; en outre, plusieurs personnes atteintes d'emphysème n'en sont pas conscientes.

Causes

Le tabagisme est la principale cause de l'emphysème. Même si la consommation de tabac a diminué en Amérique du Nord depuis 1964, elle reste une source de souci majeur parmi les jeunes. Des personnes qui ont fumé 1 paquet de cigarettes par jour pendant 20 ans, 1 sur 5 a une maladie pulmonaire; en outre, sur 6 personnes atteintes du cancer des poumons, 5 fument ou ont fumé. La majeure partie des personnes qui souffrent d'emphysème étaient auparavant de grands fumeurs. En brûlant, une cigarette émet plus de 4 000 substances chimiques différentes, dont un grand nombre sont carcinogènes (susceptibles de provoquer un cancer) ou toxiques pour les tissus vivants.

Les infections des voies respiratoires risquent également de détruire les tissus pulmonaires, et par conséquent contribuent à l'apparition ou à l'aggravation de l'emphysème. En outre, l'emphysème accroît les risques d'infection.

L'hérédité joue parfois un rôle dans l'emphysème. Les porteurs d'une anomalie génétique spécifique appelée déficience en alpha-1-antitrypsine homozygote courent un risque élevé de contracter l'emphysème. Cette anomalie est toutefois rare et elle n'explique que moins de 1 % des cas. Il est essentiel que les personnes atteintes d'une carence en alpha-1-antitrypsine ne fument pas.

L'âge entraîne naturellement des transformations dans les poumons et les alvéoles, même pour les non-fumeurs. Il arrive que la perte de l'élasticité soit suffisamment grave pour être considérée comme de l'emphysème. La pollution atmosphérique peut également irriter les poumons et provoquer de l'emphysème, bien que la pollution soit rarement le seul facteur en cause.





Symptômes et Complications

Au début de la maladie, les symptômes sont parfois peu nombreux. Le dommage subi par les alvéoles cause un essoufflement à l'effort qui est généralement le premier symptôme. Au fur et à mesure que l'emphysème évolue, l'essoufflement peut être ressenti même au repos. Cette gêne respiratoire peut influer sur des activités normales comme l'ingestion de la nourriture, et mener à une perte d'appétit et de poids. Parmi les autres symptômes possibles, on note une sensation d'oppression thoracique, de la fatigue et une toux chronique.

À mesure que les alvéoles se distendent, de l'air reste dans des poches appelées bulles qui se forment dans les poumons. Ce phénomène peut produire le « thorax en tonneau », une forme caractéristique de la poitrine surgonflée.

Les lésions pulmonaires chroniques empêchent le cœur de faire circuler le sang normalement. En fait, ces lésions peuvent faire augmenter la pression dans la partie du cœur qui pompe le sang vers les poumons. Ce phénomène est l'hypertension pulmonaire; on en soupçonne l'existence quand on constate une enflure des jambes, un gonflement de l'abdomen ou des pulsations bien visibles dans les veines du cou d'une personne atteinte d'emphysème.

Les bulles (mentionnées précédemment) peuvent se rompre à l'extérieur du poumon dans la cavité pleurale (l'espace tout autour de chacun des poumons). L'air qui s'accumule à l'extérieur du poumon peut entraîner une affection appelée pneumothorax susceptible de mettre en jeu la vie de la personne touchée. L'organisme tentera également de compenser la baisse d'oxygène en augmentant le nombre de globules rouges (une polyglobulie secondaire). Parfois, l'augmentation du nombre de globules rouges est si importante que cela peut causer la formation de caillots de sang.

Vos symptômes pourraient-ils être ceux d'une MPOC?

Répondez à ce court questionnaire pour le découvrir.

MPOC : Outil de dépistage
1 2 3 4

Avez-vous des problèmes respiratoires?

Vos symptômes pourraient être ceux d'une broncho-pneumopathie chronique obstructive (MPOC).

Répondez à ce court questionnaire pour le découvrir
Éprouvez-vous un essoufflement lorsque vous vaquez à vos tâches ménagères et à vos activités domestiques habituelles? Toussez-vous plus qu'à l'habitude depuis quelque temps? Produisez-vous plus d'expectorations (mucus) qu'auparavant lorsque vous toussez? Avez-vous dû modifier vos activités quotidiennes en raison de votre essoufflement? OUI NON

Vous avez répondu « oui » à au moins une des questions précédentes. Une visite chez votre médecin pourrait vous permettre de discuter avec lui des différentes maladies respiratoires, comme la MPOC, ou d'autres troubles médicaux.

Servez-vous du Guide de discussion avec le médecin pour préparer votre visite.

Si d'autres symptômes vous incommodent, parlez-en à votre médecin. Servez-vous du Guide de discussion avec le médecin pour préparer votre visite.

Vous avez une maladie pulmonaire obstructive chronique? Votre avis nous intéresse! Répondez à notre enquête et courez la chance de remporter une carte-cadeau. Je réponds à l'enquête dès maintenant

Cet outil de dépistage a été réalisé par :
GlaxoSmithKline


Vous cherchez quelque chose dans notre site Web ? Vous l'avez trouvé ?

Le contenu de ce site n'est offert qu'à des fins strictement informatives et dans l'intention de donner matière à une discussion avec votre médecin ou un autre professionnel de la santé qualifié. Ne négligez jamais un conseil que vous aura prodigué votre médecin ou un autre professionnel de la santé qualifié. Sollicitez toujours l'avis d'un médecin ou d'un autre professionnel de la santé agréé à propos de toute question que vous avez sur un problème de santé et un traitement. Les renseignements fournis par ce site ne remplacent pas une consultation médicale.

© 1996 - 2014 MediResource à portée de la main de millions de Canadiennes et de Canadiens