Vous pensez avoir attrapé la grippe?
Renseignez votre code postal pour trouver une clinique proche de chez vous:

Rhume et grippe

Advil Rhume et Sinus

(ibuprofène - pseudoéphédrine)

    Fiche d'information :
  • Comment ce médicament agit-il ? Quels sont ses effets ?
  • Comment doit-on employer ce médicament ?
  • Sous quelles formes ce médicament se présente-t-il ?
  • Dans quels cas ce médicament est-il déconseillé ?
  • Quels sont les effets secondaires possibles de ce médicament ?
  • Existe-t-il d'autres précautions d'emploi ou mises en garde ?
  • D'autres agents peuvent-ils interagir avec ce médicament ?


  • Vous n'êtes pas dans votre assiette ?

    Vos symptômes seraient-ils des signes de grippe ?

    Répondez rapidement par « oui » ou par « non » à quelques questions qui vous permettront d'arriver à un diagnostic et de trouver la voie de la guérison.


    Est-ce que j'ai la grippe ?

    Résultats

     1  2  3 







      • l'asthme
      • un cancer
      • une bronchopneumopathie chronique obstructive (BPCO)
      • un diabète
      • une cardiopathie
      • une affection rénale
      • un affaiblissement du système immunitaire (par ex. VIH ou sida)


    OUI OUI      NON NON

    Il est peu probable que vous ayez la grippe.

    Vous pourriez avoir la grippe.

    Vous avez probablement la grippe.

    Mais vous présentez au moins 1 facteur de risque de complications grippales. Si vous subissez l'un des symptômes de la grippe, consultez votre médecin ou rendez-vous dans une clinique dès que possible.

    Et vous pourriez posséder également au moins 1 facteur de risque de complications grippales.

    Consultez votre médecin ou rendez-vous dans une clinique si vos symptômes vous inquiètent ou s'ils empirent

    Consultez votre médecin ou rendez-vous dans une clinique dès que possible.

    Pour trouver une clinique près de chez vous, veuillez saisir votre code postal :  

    Ne manquez pas de rafraîchir vos connaissances de base sur la grippe et de vérifier les précautions que vous et les membres de votre famille pouvez prendre pour vous en protéger.

    NOTA : si vos symptômes vous inspirent encore de l'inquiétude, consultez votre médecin ou rendez-vous dans une clinique dès que possible.

    Parmi les complications grippales, on retrouve la pneumonie à bactéries, les infections de l'oreille ou une aggravation des affections chroniques préexistantes.

    Si votre médecin prescrit un médicament antiviral, amorcez sa prise dans les 48 heures qui suivent le début des symptômes. Les antiviraux employés dans les 48 heures qui suivent l'apparition des symptômes peuvent aider à soulager les symptômes grippaux et atténuer la gravité de la grippe.

    Les options de remèdes maison contre la grippe comprennent le repos complet, l'ingestion d'une grande quantité de liquides, le traitement des symptômes (comme l'emploi d'un analgésique pour soulager les courbatures et la fièvre), et le maintien d'une distance suffisante avec les personnes alentour.

    Il existe d'autres options de traitements contre la grippe, notamment des remèdes maison comme le repos complet, l'ingestion d'une grande quantité de liquides, le traitement des symptômes (comme l'emploi d'un analgésique pour soulager les courbatures et la fièvre), et le maintien d'une distance suffisante avec les personnes alentour.

    Obtenez des renseignements précis sur les 2 types de médicaments principaux utilisés dans le traitement antigrippal et les remèdes maison que vous pourriez essayer.

    Si vous subissez l'un de ces graves symptômes, obtenez des soins médicaux sur-le-champ :

    Autres ressources sur la grippe :


Comment ce médicament agit-il ? Quels sont ses effets ?

Ce produit consiste en une association de 2 médicaments : l'ibuprofène et la pseudoéphédrine. L'ibuprofène est un médicament anti-inflammatoire non stéroïdien (AINS) qui atténue la douleur, la fièvre et l'inflammation en réduisant les concentrations d'une substance qui provoque l'inflammation et la douleur dans l'organisme. La pseudoéphédrine est un décongestionnant qui soulage les symptômes de la congestion nasale et sinusale en drainant les voies nasales et les sinus.

On utilise ce médicament pour soulager la congestion nasale, la congestion et la douleur des sinus, la fièvre, les maux de tête et de gorge et les douleurs musculaires et corporelles associées au rhume banal, à la sinusite ou à la grippe.

Il se pourrait que votre médecin ait suggéré ce médicament contre une affection qui ne figure pas dans cet article d'information sur les médicaments. En outre, certaines formes de ce médicament pourraient ne pas être utilisées contre toutes les affections mentionnées dans cet article. Si vous n'en avez pas encore discuté avec votre médecin ou un pharmacien, ou si vous avez des doutes sur les raisons pour lesquelles vous employez ce médicament, consultez-le.

Ne donnez pas ce médicament à quiconque, même à quelqu'un qui souffre des mêmes symptômes que les vôtres. Ce médicament pourrait nuire aux personnes pour lesquelles il n'a pas été recommandé par leur médecin ou un pharmacien.

Les personnes ayant lu cet article ont aussi regardé :





Comment doit-on employer ce médicament ?

La dose habituellement recommandée pour les adultes et les enfants de plus de 12 ans est de 1 ou 2 caplets ou capsules Liqui-gels toutes les 4 à 6 heures au besoin. Ne prenez pas plus de 6 caplets ou capsules Liqui-gels par période de 24 heures, sauf sur l'avis de votre médecin.

Pour la suspension pédiatrique, la dose dépend de l'âge et du poids de l'enfant et on l'administre à toutes les 6 heures au besoin. On ne doit pas donner plus de 4 doses par jour à moins d'avis contraire du médecin. Mesurez chaque dose du sirop à l'aide d'une seringue ou une tasse de médicament pour usage oral prévue à cet effet, car cela donne une mesure plus précise qu'une cuiller à thé. Il faut bien agiter la suspension avant de verser une dose.

Plusieurs facteurs peuvent entrer en ligne de compte pour déterminer la dose dont une personne a besoin : son poids, son état de santé et la prise d'autres médicaments. Si votre médecin a recommandé une dose autre que celles indiquées ici, ne modifiez pas la manière de prendre le médicament sans le consulter au préalable.

Il importe d'utiliser ce médicament conformément aux indications de votre médecin ou d'un pharmacien. Si vous prenez ce médicament régulièrement et que vous omettez une dose, prenez-la dès que possible. S'il est presque temps de votre prochaine dose, ne vous souciez pas de la dose omise et reprenez le schéma posologique usuel. N'utilisez pas une double dose pour compenser l'omission d'une dose. Si vous hésitez sur la conduite à tenir après avoir omis une dose, demandez conseil à votre médecin ou à un pharmacien.

Conservez ce médicament à la température ambiante et hors de la portée des enfants.

Ne jetez pas de médicaments dans les eaux usées (par ex. pas dans l'évier ni dans la cuvette des cabinets) ni avec les ordures ménagères. Demandez à votre pharmacien comment vous débarrasser des médicaments inutilisés ou périmés.

Sous quelles formes ce médicament se présente-t-il ?

Liqui-Gels

Chaque capsule de gélatine or pâle remplie de liquide contient 200 mg d'ibuprofène et 30 mg de pseudoéphédrine. Ingrédients non médicinaux : eau purifiée, gélatine, huile de coco fractionnée, hydroxyde de potassium, jaune D&C nº 10, oxyde de fer, phthalate d'acétate de polyvinyle, polyéthèneglycol, propylèneglycol, rouge FD&C nº 40, sorbitanne et sorbitol.

Caplets

Chaque caplet dragéifié beige contient 200 mg d'ibuprofène et 30 mg de pseudoéphédrine. Ingrédients non médicinaux : monoglycéride acétylé, hydroxyde d'ammonium, cire de carnauba, cellulose, amidon de maïs, croscarmellose sodique, oxydes de fer, parabènes, laque pharmaceutique, laque pharmaceutique en écailles, povidone, amidon prégélatinisé, silice, benzoate de sodium, lauryl sulfate de sodium, acide stéarique, sucrose et dioxyde de titane.

Daytime

Chaque caplet contient 200 mg d'ibuprofène et 30 mg de pseudoéphédrine. Ingrédients non médicinaux : monoglycérides acétylés, cire de carnauba, cellulose, amidon de maïs, croscarmellose sodique, éthoxyéthanol, oxydes de fer, lécithine, parabènes, laque pharmaceutique, laque pharmaceutique en écailles, povidone, amidon prégélatinisé, silice, siméthicone, benzoate de sodium, lauryl sulfate de sodium, acide stéarique, sucrose et dioxyde de titane.

Dans quels cas ce médicament est-il déconseillé ?

Abstenez-vous d'employer ce médicament dans les circonstances ci-après :

  • une allergie ou une hypersensibilité à l'ibuprofène, à la pseudoéphédrine ou à d'autres AINS (par ex. au naproxène, au kétoprofène, au diclofénac), à l'AAS ou à l'un des ingrédients du médicament ;
  • avant ou juste après un pontage coronarien ;
  • une déshydratation causée par des vomissements, de la diarrhée ou l'ingestion insuffisante de liquides ;
  • une grave maladie du rein ;
  • une grossesse ou la pratique de l'allaitement maternel ;
  • une hypertension artérielle importante ;
  • œdème angioneurotique ;
  • des polypes dans le nez ;
  • la présence de lupus érythémateux aigu disséminé ;
  • la présence de maladie hépatique (du foie) importante ou d'une réduction de la fonction hépatique ;
  • la présence de maladie rénale ou d'une réduction ou d'une détérioration de la fonction rénale ;
  • la présence d'un ulcère intestinal ou gastrique (de l'estomac), de colite ulcéreuse ou de maladie de Crohn ;
  • la prise d'un inhibiteur de la MAO (par ex. la phénelzine, la tranylcypromine) au cours des 14 jours précédents ;
  • une respiration sifflante ou une difficulté à respirer lors de la prise d'AAS ou d'un autre AINS (par ex. naproxen, diclofénac, kétoprofène) ;
  • si vous êtes atteint du syndrome de Raynaud ;
  • si vous prenez d'autres AINS (par ex. du naproxène, du diclofénac, du kétoprofène).


Vous cherchez quelque chose dans notre site Web ? Vous l'avez trouvé ?

Le contenu de ce site n'est offert qu'à des fins strictement informatives et dans l'intention de donner matière à une discussion avec votre médecin ou un autre professionnel de la santé qualifié. Ne négligez jamais un conseil que vous aura prodigué votre médecin ou un autre professionnel de la santé qualifié. Sollicitez toujours l'avis d'un médecin ou d'un autre professionnel de la santé agréé à propos de toute question que vous avez sur un problème de santé et un traitement. Les renseignements fournis par ce site ne remplacent pas une consultation médicale.

© 1996 - 2014 MediResource à portée de la main de millions de Canadiennes et de Canadiens