Cancer

Cancer colorectal : couper les risques

Cancer colorectal : couper les risques

Au Canada, le cancer colorectal est le 3e cancer par ordre de fréquence, et le 2e en termes de décès par cancer. Chaque semaine au pays, plus de 400 Canadiens apprennent qu'ils ont un cancer colorectal et une moyenne de 175 personnes en meurent. Et pourtant, c'est un des cancers le plus facile à éviter : 95 % des cas peuvent être prévenus grâce à des examens périodiques et complets. S'il est dépisté dès les premiers stades, le cancer colorectal peut être traité dans un grand nombre de cas. Découvrez comment des choix de mode de vie et des examens de dépistage réguliers peuvent réduire significativement  votre risque de contracter cette affection.

Poser le diagnostic du cancer colorectal

Poser le diagnostic du cancer colorectal Des troubles du transit intestinal (diarrhée, constipation), du sang mêlé aux selles, une douleur abdominale, sont des symptômes qui, conjugués à votre âge, vos antécédents familiaux et votre état de santé général peuvent inciter votre médecin à suggérer des épreuves diagnostiques en vue de dépister un cancer colorectal. Savoir plus

Comment vos choix alimentaires influent sur votre risque de cancer

Comment vos choix alimentaires influent sur votre risque de cancer Un régime riche en fibres et faible en gras peut aider à prévenir le cancer colorectal. Donc, la prochaine fois que vous cuisinez ou que vous commandez un repas, choisissez une salade César au poulet plutôt qu'un gros bifteck accompagné de frites. Savoir plus

Les examens de dépistage réguliers offrent le salut

Les examens de dépistage réguliers offrent le salut Lorsque vous passez le cap des 50 ans, vous devriez sérieusement considérer subir un examen de dépistage du cancer colorectal au moins 1 fois tous les 2 ans. Après tout, plus d'un tiers des fatalités liées à cette affection seraient évitées si les personnes de 50 ans et plus jouaient gagnant en se soumettant à un examen de dépistage. Savoir plus

L'activité physique assure le flux intestinal

L'activité physique assure le flux intestinal Si votre routine quotidienne consiste à avaler un gros repas puis à vous effondrer sur le sofa, il se peut fort que des matières fécales restent trop longtemps dans votre côlon. Savoir plus

Le contenu de ce site n'est offert qu'à des fins strictement informatives et dans l'intention de donner matière à une discussion avec votre médecin ou un autre professionnel de la santé qualifié. Ne négligez jamais un conseil que vous aura prodigué votre médecin ou un autre professionnel de la santé qualifié. Sollicitez toujours l'avis d'un médecin ou d'un autre professionnel de la santé agréé à propos de toute question que vous avez sur un problème de santé et un traitement. Les renseignements fournis par ce site ne remplacent pas une consultation médicale.

© 1996 - 2014 MediResource à portée de la main de millions de Canadiennes et de Canadiens