Ménopause

Prise en charge de l'inconfort vaginal

Êtes-vous atteinte de sécheresse vaginale ?

Êtes-vous atteinte de sécheresse vaginale ?

Les signes physiques de la ménopause débutent quelques années avant vos dernières menstruations. Les changements peuvent apparaître dès la trentaine ou la quarantaine. La transition entre le début de ces signes et vos dernières menstruations s'appelle « périménopause » et démarre dès que les taux d'hormones œstrogène et progestérone commencent à changer. Les bouffées de chaleur et les sueurs nocturnes font partie des premiers signes de la ménopause.

Certaines femmes commencent à présenter les symptômes de la sécheresse vaginale, ce qui indique que la diminution des taux d'œstrogène a entraîné une affection appelée atrophie vaginale. Au fur et à mesure que les taux d'œstrogène diminue, la muqueuse du vagin s'amincit, devient moins hydratée et perd de son élasticité. Vous pourriez ressentir des démangeaisons ou des brûlures durant la miction, vous pourriez présenter de légères pertes, et les relations sexuelles ou les examens vaginaux pourraient être inconfortables et douloureux. Les modifications touchant aux mécanismes de protection naturelle du vagin augmentent votre risque d'infections vaginales. Certaines femmes peuvent également être plus sensibles aux infections des voies urinaires.

La bonne nouvelle est qu'il existe plusieurs traitements visant à soulager cet inconfort, notamment en comprimés, en anneaux et en crèmes, qui libèrent une petite quantité d'œstrogène directement dans la région affectée.

Vous pouvez essayer des traitements non médicamenteux utiles, par exemple, des lubrifiants ou des hydratants vaginaux à base d'eau, en vente libre dans toutes les pharmacies. Vous trouverez peut-être utiles certains exercices de Kegel, la prolongation des préliminaires ou le fait d'avoir régulièrement des relations sexuelles, ce qui augmente la lubrification et le débit sanguin des organes génitaux.

Soyez patiente, car vous avez besoin de temps pour trouver les options qui vous conviennent. Souvenez-vous que vous n'avez pas à essayer de résoudre ce problème toute seule. Votre médecin peut vous aider à trouver le traitement qui vous convient. Faites-lui part des symptômes qui vous dérangent et des traitements que vous avez déjà essayés (il pourra vous demander de passer un examen et des tests pour exclure tout autre problème éventuel de santé). Il étudiera vos antécédents médicaux et discutera avec vous des bienfaits et des effets secondaires possibles de chaque traitement.

Vous pourriez être gênée ou mal à l'aise de parler de santé vaginale au début, mais souvenez-vous que les communications ouvertes et honnêtes permettront à votre médecin de cerner vos besoins et de vous faire les meilleures recommandations.


Vous cherchez quelque chose dans notre site Web ? Vous l'avez trouvé ?

Le contenu de ce site n'est offert qu'à des fins strictement informatives et dans l'intention de donner matière à une discussion avec votre médecin ou un autre professionnel de la santé qualifié. Ne négligez jamais un conseil que vous aura prodigué votre médecin ou un autre professionnel de la santé qualifié. Sollicitez toujours l'avis d'un médecin ou d'un autre professionnel de la santé agréé à propos de toute question que vous avez sur un problème de santé et un traitement. Les renseignements fournis par ce site ne remplacent pas une consultation médicale.

© 1996 - 2014 MediResource à portée de la main de millions de Canadiennes et de Canadiens