Diabète

Chrome

Renseignements généraux

Le chrome est un métal. On dit que c'est un « oligo-élément essentiel » parce que le corps humain n'en requiert que de petites quantités pour bien fonctionner. Le chrome est offert sous forme de supplément, mais il se trouve aussi dans les aliments tels que la levure de bière, le boeuf, le poulet, des grains entiers, les oeufs, les pommes, les bananes, et le brocoli.

Appellations courantes

chrome

Nom scientifique

chromos

Comment ce produit s'emploie-t-il habituellement ?

Le chrome se prend par la bouche. La dose recommandée pour un adulte se situe entre 2,2 µg et 500 µg par jour. Il est offert sous diverses formes : comprimé, capsule, pastille et liquide.

Votre professionnel de la santé a peut-être recommandé ce produit contre d'autres affections. Communiquez avec un professionnel de la santé si vous avez des questions.

À quelles fins ce produit s'emploie-t-il ?

Le chrome est nécessaire au maintien d'une bonne santé. Il aide l'organisme à métaboliser les glucides et les graisses. Les produits qui vous permettent de vous procurer des doses de chrome égales ou supérieures à l'apport suffisant (AS) aident aussi à prévenir une carence en chrome.

De plus, il améliore l'utilisation de l'insuline par l'organisme et contribue ainsi à maintenir le taux de sucre sanguin (la glycémie) dans les limites normales. L'insuline est une hormone naturellement présente dans l'organisme qui permet au glucose (sucre) de pénétrer dans les cellules, où il sert de source d'énergie.

Certaines données indiquent que le chrome aide peut-être les personnes atteintes du diabète de type 2 à mieux maîtriser leur glycémie, mais d’autres études seront nécessaires pour vérifier cette observation. Il pourrait aussi avoir un effet bénéfique pour les personnes au taux de cholestérol élevé.

Les études menées à ce jour ont montré que le chrome n'améliore pas la performance des athlètes et ne réduit pas la quantité de graisse corporelle.

Votre professionnel de la santé a peut-être recommandé ce produit contre d'autres affections. Communiquez avec un professionnel de la santé si vous avez des questions.

Faudrait-il que je me rende compte d'autre chose ?

Le chrome peut être pris pendant 6 mois en toute sécurité aux doses recommandées.

En règle générale, les suppléments de chrome sont bien tolérés quand ils sont pris aux doses recommandées.

La prise simultanée d'insuline et de chrome peut causer une baisse excessive du taux de sucre sanguin.

Outre l'insuline et les médicaments thyroïdiens, les médicaments ci-après peuvent interagir avec le chrome :

  • les antiacides;
  • les corticostéroïdes (par ex. la prednisone);
  • les anti-inflammatoires non stéroïdiens ou AINS (par ex. l'ibuprofène, l'indométacine, le naproxène);
  • des H2-bloquants (par ex. la famotidine, la nizatidine, la ranitidine);
  • des inhibiteurs de la pompe à protons (par ex. le lansoprazole, l'oméprazole, le pantoprazole).

Si vous avez un trouble du rein ou du foie, consultez votre professionnel de la santé avant de commencer à prendre des suppléments de chrome. Vous devriez également éviter les produits contenant du picolinate de chrome si vous êtes enceinte, ou si vous allaitez.

Avant de prendre tout nouveau médicament, y compris des produits de santé naturels, parlez-en à votre médecin ou à votre pharmacien, ou à un autre professionnel de la santé. Informez votre professionnel de la santé de tout produit de santé naturel dont vous faites usage.


Vous cherchez quelque chose dans notre site Web ? Vous l'avez trouvé ?

Le contenu de ce site n'est offert qu'à des fins strictement informatives et dans l'intention de donner matière à une discussion avec votre médecin ou un autre professionnel de la santé qualifié. Ne négligez jamais un conseil que vous aura prodigué votre médecin ou un autre professionnel de la santé qualifié. Sollicitez toujours l'avis d'un médecin ou d'un autre professionnel de la santé agréé à propos de toute question que vous avez sur un problème de santé et un traitement. Les renseignements fournis par ce site ne remplacent pas une consultation médicale.

© 1996 - 2014 MediResource à portée de la main de millions de Canadiennes et de Canadiens