Santé sexuelle

Ginkgo

Ginkgo

Renseignements généraux

Le ginkgo appartient à l'un des plus vieux types d'arbres au monde. Ses graines ont été employées en médecine traditionnelle chinoise depuis des milliers d'années, et on les mange parfois cuites.

Appellations courantes

ginkgo, ginkgo biloba, arbre fossile, arbre aux quarante écus, abricot d'argent du Japon, noyer du Japon, arbre du ciel, gin kyo, yinxing

Nom scientifique

Ginkgo biloba

Comment ce produit s'emploie-t-il habituellement ?

Les extraits proviennent généralement de la feuille du ginkgo et ils entrent dans la composition de comprimés, de capsules ou de tisanes. De temps à autre, les extraits de ginkgo sont utilisés dans la fabrication de produits pour la peau.

À quelles fins ce produit s'emploie-t-il ?

L'extrait de feuilles de ginkgo a été employé pour soigner divers maux et affections, notamment l'asthme, la bronchite, la fatigue et les acouphènes (tintement ou grondement dans les oreilles).

Aujourd'hui, les personnes qui utilisent les extraits de feuilles de ginkgo espèrent améliorer leur mémoire, soigner ou prévenir la maladie d'Alzheimer et d'autres types de démence, diminuer une claudication intermittente (rétrécissement des artères causant une douleur dans une jambe), et soigner un dérèglement sexuel, la sclérose en plaques, les acouphènes et bien d'autres troubles de santé.

Votre fournisseur de soins de santé a peut-être recommandé ce produit contre d'autres affections. Communiquez avec un fournisseur de soins de santé si vous avez des questions.

Faudrait-il que je me rende compte d'autre chose ?

De nombreuses études ont été menées sur le ginkgo pour diverses affections. Quelques résultats prometteurs ont été obtenus surtout en connexion avec la maladie d'Alzheimer, la démence et la claudication intermittente, mais des études de recherche bien conçues et d'une plus grande envergure sont nécessaires.

Une étude financée par le NCCAM et portant sur le produit bien caractérisé, EGb-761, l'a trouvé inefficace quand il s'agissait d'abaisser l'incidence globale de démence et de maladie d'Alzheimer pour les aînés. Dans cet essai clinique désigné l'Évaluation du Ginkgo pour la Mémoire (GEM), les chercheurs ont recruté plus de 3 000 sujets volontaires âgés de 75 ans et plus qui ont pris 240 mg de ginkgo par jour. Les participants ont été suivis pendant une durée médiane de 6 ans.

Quelques études de plus petite envergure portant sur la stimulation de mémoire ont donné des résultats prometteurs, mais un essai commandité par le National Institute on Aging auprès de plus de 200 adultes en santé âgés de plus de 60 ans ont trouvé que le ginkgo pris durant 6 semaines n'avait pas amélioré leur mémoire.

Le NCCAM finance d'autres projets de recherche, notamment des études sur l'usage du ginkgo en vue de soulager l'asthme, les symptômes de sclérose en plaques, la fonction vasculaire (la claudication intermittente), la perte cognitive, la résistance à l'insuline et les difficultés sexuelles attribuables aux antidépresseurs. Le NCCAM examine aussi les interactions possibles entre le ginkgo et les médicaments sur ordonnance.

La prise de ginkgo peut entraîner des effets secondaires comme des maux de tête, de la nausée, un dérangement gastrointestinal, de la diarrhée, des étourdissements ou des réactions allergiques cutanées. De plus graves réactions allergiques ont été signalées de temps à autre.

Selon certaines données, le ginkgo augmenterait le risque de saignement. Par conséquent, les personnes qui prennent des anticoagulants, celles qui ont des troubles de saignement ou qui doivent subir une intervention chirurgicale, ou des procédés dentaires, devraient faire preuve de prudence et consulter un fournisseur de soins de santé si elles ont recours au ginkgo.

Les graines de ginkgo crues contiennent une substance chimique appelée ginkgotoxine qui peut causer des convulsions. La consommation de grandes quantités de graines peut éventuellement provoquer la mort. La feuille de ginkgo et les extraits de la feuille de ginkgo semblent contenir peu de ginkgotoxine.

Avant d'employer de nouveaux médicaments, y compris des produits de santé naturels, consultez votre médecin, un pharmacien ou un autre fournisseur de soins de santé. Mentionnez à votre fournisseur de soins de santé tous les produits de santé naturels que vous employez.

Source

National Center for Complementary and Alternative Medicine (NCCAM). Herbs at a glance. Ginkgo. Section traduite par MediResource à partir de <http://nccam.nih.gov/health/ginkgo>


Vous cherchez quelque chose dans notre site Web ? Vous l'avez trouvé ?

Le contenu de ce site n'est offert qu'à des fins strictement informatives et dans l'intention de donner matière à une discussion avec votre médecin ou un autre professionnel de la santé qualifié. Ne négligez jamais un conseil que vous aura prodigué votre médecin ou un autre professionnel de la santé qualifié. Sollicitez toujours l'avis d'un médecin ou d'un autre professionnel de la santé agréé à propos de toute question que vous avez sur un problème de santé et un traitement. Les renseignements fournis par ce site ne remplacent pas une consultation médicale.

© 1996 - 2014 MediResource à portée de la main de millions de Canadiennes et de Canadiens