Vous pensez avoir attrapé la grippe?
Renseignez votre code postal pour trouver une clinique proche de chez vous:

Santé féminine

Rides et injections cutanées

Le restylane, une forme d'acide hyaluronique, a été mis au point en Suède en remplacement du collagène. Cette matière est injectée dans les lèvres, les rides et les replis cutanés pour faire disparaître les irrégularités du contour de la surface et pour fournir un « remplissage » temporaire. Les injections peuvent être facilement pratiquées sans anesthésie ou sous anesthésie locale. Puisque le restylane ne contient pas de matières qui pourraient causer une allergie, un test préliminaire n'est pas requis.

La région traitée ne forme habituellement pas de contusions après le traitement. Elle ne fait qu'enfler au cours des 2 ou 3 premiers jours suivant le traitement, puis elle atteint sa forme optimale après environ 3 jours.

Bien qu'il ne soit disponible que depuis relativement peu de temps, le restylane est devenu très populaire et les résultats, qui peuvent durer 6 mois ou même un an, semblent très satisfaisants.

Le collagène présent dans les produits de soin de la peau à base de crème ne vaut absolument rien. En tant que grande molécule protéique, le collagène ne peut pas pénétrer dans les couches supérieures de la peau.

Une protéine de collagène purifiée est injectée dans les rides fines et moyennes depuis environ vingt ans. Une seule visite au bureau du médecin est nécessaire et les injections ne prennent que quelques minutes. Toutefois, un test cutané pour les allergies au collagène est absolument requis avant les traitements. Les résultats du test sont obtenus après plusieurs jours et de nombreux médecins estiment qu'un deuxième test cutané mérite d'être effectué afin de prévenir les réactions allergiques au collagène injecté.

Les traitements au collagène sont modérément efficaces, mais les effets sont temporaires, ne durant que de 3 à 6 mois. La plupart des patients veulent une amélioration plus importante qui dure plus longtemps que ce qu'offre le collagène et sont mieux d'attendre d'être prêts à subir un traitement plus définitif.

Le collagène n'est pas une forme de « traitement de substitution » régulier puisqu'il est constitué de collagène animal et qu'il est décomposé dans la peau humaine une fois injecté. En fait, votre propre collagène se trouve dans une balance, étant constamment fabriqué et décomposé.

L'artecoll est un autre produit injectable pour la peau qui est offert depuis peu de temps. Il est constitué de microsphères acryliques dans une base de collagène. Une fois les microsphères injectées, elles seraient difficiles à retirer. Bien que ce produit offre un espoir d'obtenir un changement permanent, il rend les problèmes qui peuvent survenir difficiles à traiter. Un produit injectable moins permanent serait peut-être plus utile:

Les injections de graisse comportent des avantages limités quant au traitement des rides fines et moyennes, mais de récentes études ont montré qu'une partie du vieillissement comprend la perte graduelle de la graisse du visage, entraînant une perte de l'ampleur du visage. Au cours d'une courte opération de moins d'une heure, de la graisse est injectée aux endroits nécessaires dans le visage, remplissant les contours et engraissant la peau. La graisse utilisée pour ces injections est prise par liposuccion dans une autre partie du corps.

Le botox est un traitement relativement nouveau pour les rides de l'arcade sourcilière et autour des yeux. Le botox est constitué de la même toxine qui cause l'empoissonnement botulinique, mais il est utilisé en doses beaucoup plus faibles. Cette matière est utilisée avec succès depuis des années pour « affiner » les résultats de la chirurgie liée au strabisme et elle a été récemment appliquée aux utilisations cosmétiques, où elle est généralement utilisée pour les lignes causées par le froncement de sourcils et les pattes d'oie. Elle n'a toutefois aucun effet sur les rides établies depuis longtemps lorsque la peau a été profondément plissée. L'injection provoque une paralysie temporaire (de 3 à 6 mois) des muscles injectés.

 Benjamin Gelfant, MD, 
en collaboration avec l'équipe clinique de MediResource
[traduction]


Vous cherchez quelque chose dans notre site Web ? Vous l'avez trouvé ?

Le contenu de ce site n'est offert qu'à des fins strictement informatives et dans l'intention de donner matière à une discussion avec votre médecin ou un autre professionnel de la santé qualifié. Ne négligez jamais un conseil que vous aura prodigué votre médecin ou un autre professionnel de la santé qualifié. Sollicitez toujours l'avis d'un médecin ou d'un autre professionnel de la santé agréé à propos de toute question que vous avez sur un problème de santé et un traitement. Les renseignements fournis par ce site ne remplacent pas une consultation médicale.

© 1996 - 2014 MediResource à portée de la main de millions de Canadiennes et de Canadiens