Santé sexuelle

Hépatite B : vaccins

-Stephen Sacks, MD, FRCPC, avec des mises à jour de l'équipe clinique de MediResource

Vaccins contre l'hépatite B

Les vaccins contre l'hépatite B ont été découverts dans les années 1970 et sont maintenant très sécuritaires, évolués et efficaces. Les vaccins sont injectés dans un muscle du bras au cours d'un processus en trois étapes. Après la première injection, l'injection dans le bras est répétée un mois et six mois plus tard. Ce régime de vaccin fonctionne chez la plupart des gens, leur procurant une protection à long terme et, pour certains d'entre eux, même une protection à vie. D'autres calendriers d'injection sont offerts afin de répondre aux diverses situations des personnes. Une analyse de sang peut déterminer si le vaccin a « pris » chez les personnes qui ont subi une exposition particulière à l'hépatite B. Ces personnes comprendraient les partenaires sexuels d'un porteur de l'hépatite B ou les personnes qui vivent sous le même toit qu'un porteur. Les personnes qui utilisent le vaccin dans le seul but de réduire les risques n'ont normalement pas besoin de subir une analyse de sang une fois les injections terminées. Vous devriez en discuter avec votre médecin ou un professionnel de soins de santé à une clinique.

Qui devrait se faire vacciner ?

Bien que tout le monde puisse tirer profit des vaccins contre l'hépatite B, il existe certaines situations où la vaccination est particulièrement importante. Les personnes qui présentent un risque élevé comprennent ceux qui vivent sous le même toit qu'une personne infectée ou qui ont des contacts sexuels avec une telle personne, les homosexuels ou les hommes bisexuels, les utilisateurs de drogues injectables, les nouveaux-nés de mères infectées, les personnes qui manipulent du sang ou des produits sanguins, les patients hémodialysés et les personnes qui voyagent dans des pays où l'incidence d'hépatite B dans la communauté est élevée.

Nouveaux-nés de mères infectées par le virus de l'hépatite B

Il s'agit peut-être du groupe le plus important qui nécessite une vaccination. Maintenant, Santé Canada recommande fortement que tous les nouveaux-nés de mères infectées reçoivent de l'immunoglobuline dans les 48 heures suivant la naissance et une cure de trois doses de vaccin dans les six mois suivant la naissance.

Qui ne devrait pas recevoir le vaccin ?

Les personnes qui ont déjà été infectées par le virus de l'hépatite B ou celles qui sont devenues immunisées contre l'hépatite B par suite d'un vaccin antérieur n'ont pas besoin de se faire vacciner.


Vous cherchez quelque chose dans notre site Web ? Vous l'avez trouvé ?

Le contenu de ce site n'est offert qu'à des fins strictement informatives et dans l'intention de donner matière à une discussion avec votre médecin ou un autre professionnel de la santé qualifié. Ne négligez jamais un conseil que vous aura prodigué votre médecin ou un autre professionnel de la santé qualifié. Sollicitez toujours l'avis d'un médecin ou d'un autre professionnel de la santé agréé à propos de toute question que vous avez sur un problème de santé et un traitement. Les renseignements fournis par ce site ne remplacent pas une consultation médicale.

© 1996 - 2014 MediResource à portée de la main de millions de Canadiennes et de Canadiens