Vous pensez avoir attrapé la grippe?
Renseignez votre code postal pour trouver une clinique proche de chez vous:

Infections et virus

Herpès : le traitement est-il possible ?

—Stephen L. Sacks, MD, FRCPC, révision assurée par l'équipe médicale de MediResource

Il existe des traitements efficaces pour réduire les symptômes. Vous devriez discuter avec votre médecin de la valeur de l'utilisation des traitements tels les antiviraux.

Voici quelques suggestions si vous avez, ou pensez avoir, un premier épisode d'herpès génital :

1. Rendez-vous chez votre médecin ou à une clinique le plus tôt possible. Un diagnostic et un traitement précoces vous aideront à vous sentir considérablement mieux de façon plus rapide.

2. Obtenez un diagnostic d'un professionnel qualifié qui confirmera la présence de l'herpès au moyen d'un test viral pratiqué dans la région affectée (un test de culture avec typage est préférable, mais un test direct d'antigène ou un test au microscope électronique est aussi acceptable). Un test pour la syphilis, le SIDA et possiblement pour l'hépatite B seront éventuellement pratiqués.

3. Si la douleur est très forte, vous souhaiterez probablement prendre des analgésiques prescrits.

4. Si cela vous soulage, prenez des douches très chaudes pour faire couler l'eau sur les régions affectées trois ou quatre fois par jour.

5. En sortant de la douche ou du bain, séchez les parties génitales au séchoir à cheveux, à basse température ou à froid.

6. Assurez-vous d'uriner sans difficulté. Essayez de le faire dans la douche ou dans le bain pour réduire la sensation de brûlure. Verser un verre d'eau tiède sur la région affectée peut aussi aider. Certaines personnes ont découvert que boire beaucoup d'eau (huit verres par jour) diminuait suffisamment la concentration de l'urine pour atténuer la douleur.

7. Si vous n'arrivez pas à uriner après avoir essayé plusieurs fois, attendez deux heures, même trois ou quatre. Si vous ne réussissez toujours pas à le faire, vous devez consulter un médecin. Ne pas uriner risque d'entraîner des problèmes graves qui peuvent entièrement être évités. Consultez votre médecin ou rendez-vous à l'urgence de l'hôpital de votre localité.

8. Évitez de porter des sous-vêtements serrés. Si c'est possible, n'en portez pas du tout. Essayez de porter des vêtements amples 100 % coton. En arrivant à la maison, prenez une douche ou laissez-vous tremper dans le bain. Si c'est possible, ne vous rhabillez pas.

9. Parlez à votre médecin de la pertinence de prendre des médicaments antiviraux.

10. Évitez les produits suivants qui s'avèrent parfois pire que l'absence de traitement :

  • la cortisone en crème ou en onguent
  • les antibiotiques en crème ou en onguent
  • n'importe quelle crème ou onguent qui ne contient pas un médicament spécifiquement utile pour l'herpès
  • les gels de paraffine (p. ex. : la vaseline)
  • les antibiotiques (à moins que vous n'ayez une infection secondaire précise)
  • l'alcool (il brûle)
  • l'éther ( il brûle et risque de prendre feu)
  • le DMSO (diméthyl sulfoxide)

11. Évitez (car leur efficacité n'est pas prouvée) :

  • La L-Lysine
  • Le BHT
  • L'idoxuridine (IDU, Stoxil, Herplex-D)

12. Si vous avez eu votre première poussée d'herpès pendant une grossesse, informez-en votre médecin. Prenez soin de vous en vous accordant du temps pour guérir, pour traiter n'importe quelle autre infection et votre herpès. Même si vous êtes enceinte, discutez avec votre médecin de la possibilité de prendre des médicaments si vous avez un véritable épisode d'herpès primaire.

C'est difficile de tout apprendre et de tout envisager en même temps, mais les réponses viendront. Votre capacité à y faire face et vos méthodes pour y arriver évolueront elles aussi. La rumeur qui prétend que le stress aggravera votre herpès primaire est absolument fausse. C'est très affligeant d'avoir un herpès primaire. Acceptez d'abord ce stress. Suivez les conseils énumérés ici pour vous occuper du problème immédiat.

Qu'arrivera-t-il si j'ai un herpès récurrent ?

Dans le cas d'un herpès récurrent, il importe de connaître parfaitement bien les phases actives de l'infection pour éviter les contacts cutanés avec les boutons de fièvre lorsque c'est nécessaire. Il est aussi important de prendre des précautions supplémentaires lors des relations sexuelles pour prévenir l'herpès et les autres maladies transmises sexuellement. Si vous êtes confronté à la solitude et à la peur de discuter de l'herpès avec vos nouveaux partenaires, gardez en tête que ce sont des problèmes très fréquents et qu'il est possible de surmonter les frustrations en assumant vos responsabilités envers vous-même, et par votre capacité de grandir à partir cette expérience. De plus, vous voudrez peut-être obtenir un traitement pour l'herpès récurrent. Les personnes qui ont un herpès génital récurrent ont désormais plusieurs choix de traitements antiviraux pour contrôler l'infection.


Vous cherchez quelque chose dans notre site Web ? Vous l'avez trouvé ?

Le contenu de ce site n'est offert qu'à des fins strictement informatives et dans l'intention de donner matière à une discussion avec votre médecin ou un autre professionnel de la santé qualifié. Ne négligez jamais un conseil que vous aura prodigué votre médecin ou un autre professionnel de la santé qualifié. Sollicitez toujours l'avis d'un médecin ou d'un autre professionnel de la santé agréé à propos de toute question que vous avez sur un problème de santé et un traitement. Les renseignements fournis par ce site ne remplacent pas une consultation médicale.

© 1996 - 2014 MediResource à portée de la main de millions de Canadiennes et de Canadiens