Vous pensez avoir attrapé la grippe?
Renseignez votre code postal pour trouver une clinique proche de chez vous:

Santé féminine

Douleur chronique

L'élimination de la douleur demeure l'un des plus grands défis médicaux de nos jours. Malheureusement, la douleur chronique ne relève pas d'une cause unique, d'où la grande difficulté à évaluer, diagnostiquer et traiter cette douleur.

Une portion considérable de la population souffre de douleur chronique. Après le cancer et la maladie cardiaque, la douleur chronique représente la troisième cause d'invalidité aux États-Unis. Environ 1 personne sur 3 présente une douleur persistante ou récurrente. De ce nombre, plus de la moitié souffre d'une invalidité partielle ou totale pendant des jours, des semaines, des mois ou des années.

Types de douleur

Selon une description générale, la douleur est une « sensation physique ou émotionnelle désagréable ».

La douleur aiguë est une douleur de courte durée qui résulte d'une blessure ou d'une affection des tissus. La douleur chronique, quant à elle, persiste au-delà du temps de guérison normalement attendu de 1 à 3 mois. Elle se subdivise en plusieurs catégories :

  • la douleur bénigne : elle persiste même après la guérison de la blessure originale ;
  • la douleur causée par une lésion nerveuse, par ex. la névralgie postzostérienne, l'algodystrophie sympathique réflexe - appelée maintenant syndrome de douleur régionale complexe, et la neuropathie diabétique ;
  • les affections inflammatoires, par ex. l'arthrite ;
  • la douleur cancéreuse : elle est causée par l'endommagement continu des tissus associé au cancer.

Les facteurs qui entretiennent la douleur et l'invalidité comprennent le déconditionnement physique, l'emploi inapproprié des médicaments et les croyances erronées au sujet de la mécanique corporelle. D'autres facteurs non moins importants qui contribuent au problème sont l'incapacité de gérer le stress et le manque de compétences nécessaires au travail.

Une fois la douleur installée et les mécanismes neurologiques établis, il devient de plus en plus difficile de restaurer le fonctionnement normal du patient. Les conséquences d'une douleur chronique non traitée ou traitée de façon inappropriée peuvent comprendre les troubles du sommeil, le déconditionnement physique, le stress croissant et la dépendance vis-à-vis des médicaments. À mesure que le cercle vicieux de la douleur et de l'incapacité s'accentue, l'irritabilité, l'anxiété, la frustration et la dépression empirent ainsi que les problèmes de mémoire et de concentration.

Syndrome de la douleur chronique

Ce syndrome regroupe des signes et des symptômes qui se manifestent souvent ensemble, comme la douleur persistante compliquée par les symptômes de l'anxiété, la dépression, le déconditionnement musculaire et l'incapacité continue.

 
Lynda Thorson, RN, et Zenona Hrabar, MD  
en association avec l'équipe clinique de MediResource


Vous cherchez quelque chose dans notre site Web ? Vous l'avez trouvé ?

Le contenu de ce site n'est offert qu'à des fins strictement informatives et dans l'intention de donner matière à une discussion avec votre médecin ou un autre professionnel de la santé qualifié. Ne négligez jamais un conseil que vous aura prodigué votre médecin ou un autre professionnel de la santé qualifié. Sollicitez toujours l'avis d'un médecin ou d'un autre professionnel de la santé agréé à propos de toute question que vous avez sur un problème de santé et un traitement. Les renseignements fournis par ce site ne remplacent pas une consultation médicale.

© 1996 - 2014 MediResource à portée de la main de millions de Canadiennes et de Canadiens