Tabagisme

Les coûts du tabagisme

De toutes les dépendances répertoriées, l'accoutumance à la nicotine est en quelque sorte la pire. Elle tue 50 % de ses utilisateurs dépendants. Les cigarettes causent un plus grand nombre de morts que les accidents de voiture, les écrasements d'avion, l'alcool et les drogues illicites combinés ! Par rapport à la dépendance produite par l'usage de l'héroïne, de la cocaïne ou de l'alcool, la probabilité de cesser de fumer pour de bon est plus faible. La nicotine et la fumée du tabac endommagent principalement les systèmes digestif, respiratoire et cardiovasculaire. Mais les fumeurs dépendants de la nicotine souffrent sur le plan médical, psychiatrique et social d'une grande variété d'autres effets consécutifs à l'usage de cette drogue et de son mode d'administration. Le fumeur, comme tout consommateur d'une substance qui crée une accoutumance, ne se rend souvent pas compte du vrai prix de sa dépendance à sa drogue.

Bien qu'actuellement 20 % à 35 % de notre population se composent de fumeurs, ce nombre est en baisse. Un changement d'attitude rend le tabagisme moins acceptable socialement.

Les conséquences du tabagisme sur la santé

L'inhalation est le moyen le plus rapide de faire parvenir une drogue au cerveau, plus rapidement même qu'une injection intraveineuse. Plus le mode d'administration est efficace, plus la compulsion et les envies impérieuses de fumer sont fortes une fois que le phénomène d'accoutumance s'est installé. La combustion de matériel végétal séché produit des centaines de produits chimiques toxiques et un grand nombre de composés cancérigènes. L'inhalation de la fumée de cigarette transmet ce mélange toxique directement aux délicats tissus des voies aérodigestives. La nicotine donnée par d'autres voies a causé des problèmes cardiovasculaires, mais comparée à la combustion du tabac et aux risques qu'elle présente, l'action de la nicotine a des conséquences considérablement moindres sur la santé.

Parmi les conséquences sur la santé, on retrouve :

  • un cancer des lèvres, de la bouche, de la gorge, des tubes bronchiques et des poumons ;
  • le cancer de l'intestin, des reins, de la vessie et du sein ;
  • une bronchite chronique, de l'asthme et de l'emphysème ;
  • une insuffisance coronaire et des crises cardiaques ;
  • une maladie vasculaire périphérique causant une claudication (une boiterie) et une gangrène ;
  • une coagulation plus rapide du sang menant à un accident vasculaire cérébral et à une embolie pulmonaire ;
  • des troubles du sommeil ;
  • de l'anxiété, de l'irritabilité et de la dépression ;
  • des carences en vitamine et des déficiences nutritionnelles ;
  • de l'ostéoporose et des fractures ;
  • un ulcère gastroduodénal, un côlon irritable et une hypertension ;
  • une baisse de la fertilité ;
  • un retard de croissance du fœtus ;
  • le syndrome de mort subite du nourrisson.


Vous cherchez quelque chose dans notre site Web ? Vous l'avez trouvé ?

Le contenu de ce site n'est offert qu'à des fins strictement informatives et dans l'intention de donner matière à une discussion avec votre médecin ou un autre professionnel de la santé qualifié. Ne négligez jamais un conseil que vous aura prodigué votre médecin ou un autre professionnel de la santé qualifié. Sollicitez toujours l'avis d'un médecin ou d'un autre professionnel de la santé agréé à propos de toute question que vous avez sur un problème de santé et un traitement. Les renseignements fournis par ce site ne remplacent pas une consultation médicale.

© 1996 - 2014 MediResource à portée de la main de millions de Canadiennes et de Canadiens