Vous pensez avoir attrapé la grippe?
Renseignez votre code postal pour trouver une clinique proche de chez vous:

Santé des aînés

Gardez vos reins en santé

Prévenez les affections rénales

Le diabète et une pression artérielle élevée sont 2 des principales causes de dommages aux reins. En surveillant votre taux de sucre sanguin, et en veillant à atteindre des chiffres tensionnels plus bas, vous pouvez influer sur la protection de vos reins et réduire le risque de dommages. Il existe plusieurs moyens de gérer, et parfois même de prévenir, ces 2 affections. Ce faisant, vous aurez une santé globale plus florissante, et votre fonction rénale ressentira les bienfaits de votre hygiène de vie.

Le diabète et vos reins

Près de la moitié des personnes atteintes de diabète observeront des signes précurseurs de dommages aux reins. Mais malheureusement, les symptômes liés à la phase initiale des dommages touchant les reins sont peu nombreux. Il importe donc que les personnes atteintes de diabète aient recours périodiquement à des épreuves biologiques pour évaluer le retentissement de cette affection sur leur fonction rénale. Il importe aussi de s'informer sur les facteurs de risque de dommages aux reins afin de prendre les précautions qui s'imposent pour les réduire au minimum.

Vous ne pourrez peut-être pas totalement protéger vos reins des effets du diabète, mais les précautions ci-après contribueront dans la mesure du possible à garder vos reins en santé :

  • maîtrisez votre taux de sucre sanguin grâce à l'aide de votre médecin ou d'un pharmacien ;
  • demandez à votre médecin qu'il vous prescrive régulièrement des analyses de sang et d'urine afin de surveiller votre fonction rénale ;
  • mesurez régulièrement votre pression artérielle, votre médecin définira votre objectif tensionnel et précisera la fréquence de cette automesure ;
  • mangez sainement ! Votre médecin, ou un diététiste, peut vous donner des conseils au sujet des aliments à privilégier ou à éviter ;
  • essayez d'arrêter de fumer ;
  • faites régulièrement de l'exercice.

Il est également possible que votre médecin vous recommande de prendre un inhibiteur de l'enzyme de conversion de l'angiotensine ou IECA (comme le lisinopril ou l'énalapril) pour vous aider à protéger vos reins.

Une pression artérielle élevée et vos reins

Une pression artérielle élevée entraîne de graves complications. Vous savez peut-être déjà qu'une pression artérielle élevée peut mener à un accident vasculaire cérébral ou à une crise cardiaque, mais saviez-vous qu'elle peut également endommager les reins ? Si vous souffrez déjà d'une atteinte rénale, vous pouvez protéger vos reins en maintenant votre pression artérielle à un seuil santé.

Que pouvez-vous faire pour maîtriser votre tension artérielle ?

  • Demandez conseil à votre médecin au sujet de votre objectif tensionnel « cible ».
  • Prenez régulièrement votre pression artérielle, tel que recommandé par votre médecin. De nombreuses pharmacies vendent des instruments de mesure munis d'un brassard que vous pouvez facilement utiliser chez vous. Consultez votre médecin si vous découvrez que votre pression artérielle est plus élevée que ce qu'elle devrait être. Vous devrez peut-être modifier certains aspects de votre mode de vie (voir ci-après) ou prendre un médicament (ou une association médicamenteuse) afin d'abaisser votre pression artérielle.
  • Suivez un régime à faible teneur en gras et en sel (comme le régime DASH).
  • Faites régulièrement de l'exercice.
  • Maintenez un poids santé.
  • Réduisez votre consommation d'alcool.
  • Essayez d'arrêter de fumer.

Évitez les calculs rénaux

L'évacuation d'un calcul rénal peut constituer une expérience très douloureuse. À part la douleur qu'il cause, un calcul rénal peut endommager les reins et provoquer une infection des voies urinaires.

Au Canada, 1 personne sur 10 aura un calcul rénal au cours de sa vie. Les calculs rénaux sont généralement constitués d'une substance appelée oxalate de calcium, mais ils peuvent également se composer d'acide urique ou de cystine. Quand un calcul rénal s'est formé dans votre organisme, plusieurs possibilités se présentent, comme :

  • évacuer le calcul en urinant ;
  • extraire ce dépôt au moyen d'une intervention chirurgicale ;
  • employer un médicament qui le dissoudra ;
  • recourir à la pulvérisation grâce à un procédé spécial qui utilise des ondes de choc à haute énergie (lithotripsie extra corporelle par ondes de choc ou LEC).

Le traitement le plus approprié dépendra de divers facteurs comme le type et le volume du calcul.

Que pouvez-vous faire pour éviter les calculs rénaux ?

  • Buvez beaucoup d'eau ! Essayez de boire au moins 2 litres (environ 8 verres) d'eau par jour. Si vous faites de l'exercice, l'effort physique vous fera transpirer et le liquide que votre corps éliminera ne passera pas par les reins, vous devrez par conséquent absorber davantage d'eau.
  • Maintenez un poids santé. Des études récentes montrent que l'obésité et la prise de poids augmentent la possibilité de la formation d'un calcul rénal.
  • Adoptez un régime alimentaire dont la teneur en calcium correspond à l'apport nutritionnel de référence, et consommez des aliments à faible teneur en sel et en protéines d'origine animale.
  • Songez à éviter ou à rationner certains aliments (ceux dont la teneur en oxalate est élevée comme les abats ou le chocolat), si vous avez déjà eu des calculs rénaux. Votre médecin peut vous conseiller à ce sujet.
  • Envisagez la possibilité de commencer à employer des médicaments comme recommandé par votre médecin, si la formation de calculs rénaux advenait malgré les changements apportés à votre régime alimentaire, et à votre mode de vie.
  • Demandez à votre médecin ou à un pharmacien s'il est possible qu'un de vos médicaments augmente votre risque de calculs rénaux.

Rédigé et révisé par l'équipe clinique de MediResource 


Vous cherchez quelque chose dans notre site Web ? Vous l'avez trouvé ?

Le contenu de ce site n'est offert qu'à des fins strictement informatives et dans l'intention de donner matière à une discussion avec votre médecin ou un autre professionnel de la santé qualifié. Ne négligez jamais un conseil que vous aura prodigué votre médecin ou un autre professionnel de la santé qualifié. Sollicitez toujours l'avis d'un médecin ou d'un autre professionnel de la santé agréé à propos de toute question que vous avez sur un problème de santé et un traitement. Les renseignements fournis par ce site ne remplacent pas une consultation médicale.

© 1996 - 2014 MediResource à portée de la main de millions de Canadiennes et de Canadiens