Vous pensez avoir attrapé la grippe?
Renseignez votre code postal pour trouver une clinique proche de chez vous:

Santé des aînés

Causes de l'inflammation des articulations

Saviez-vous que plusieurs des troubles courants qui causent l'inflammation des articulations font partie des différents types d'arthrite?

La fibromyalgie est un trouble commun qui touche un grand nombre de Canadiens. Elle touche plus souvent les femmes d'âge moyen, et de 6 à 9 fois plus de femmes que d'hommes en sont atteintes. La fibromyalgie cause souvent la douleur dans les muscles, les ligaments et les tendons. Des difficultés du sommeil, de la fatigue, l'engourdissement des articulations, une déficience de mémoire et de la difficulté à se concentrer représentent d'autres symptômes communs. À l'heure actuelle, il n'existe aucune façon de guérir la fibromyalgie, mais on peut la traiter avec des médicaments, des exercices, l'application de chaleur aux zones affectées et la modification de son style de vie pour réduire la fatigue.

La goutte atteint 1 Canadien sur 30, et au moins 4 fois plus d'hommes que de femmes. Chez les hommes, la goutte se développe normalement entre l'âge de 30 ans et 50 ans, alors que chez les femmes elle se développe bien plus tard, d'habitude après 60 ans. La goutte résulte de l'accumulation d'acide urique (substance chimique dans la circulation sanguine) dans le corps. Normalement, les reins éliminent l'acide urique du corps en le faisant passer dans l'urine; en cas de goutte, la quantité d'acide urique éliminée est insuffisante, soit parce que le corps en produit trop ou parce que la vitesse d'élimination est trop lente. En conséquence, l'excès d'acide urique forme des cristaux qui se déposent dans diverses parties du corps, y compris les articulations, et y causent des zones d'inflammation. Souvent, le gros orteil est touché, mais d'autres articulations peuvent l'être également, par exemple la cheville, le pied, le genou, la main, le poignet et le coude. La prise de médicaments et des changements dans le régime alimentaire peuvent aider à contrôler la goutte.

Le lupus touche quelques 15 000 Canadiens, dont la plupart sont des femmes. Le taux d'incidence chez les femmes est de dix fois supérieur à celui des hommes. Le terme « lupus » désigne un groupe de maladies, dont la plus commune et la plus grave est le lupus érythémateux disséminé (LED) (ou lupus tout simplement). Le lupus enflamme et lèse les articulations et d'autres tissus conjonctifs du corps comme la peau, les muscles, les ligaments et les tendons. Le système immunitaire du corps commence à s'attaquer aux tissus sains, entraînant l'inflammation et la destruction de ces tissus. Il peut également léser d'autres organes, comme le cœur, les poumons et les reins. Le lupus ne se guérit pas, mais il existe différents traitements qui peuvent aider à contrôler les symptômes et à réduire l'inflammation.

La maladie de Lyme peut toucher tant les hommes que les femmes, qu'importe l'âge. La plupart des incidences sont observées chez les adolescents, les jeunes adultes et les mordus des activités de plein air comme la randonnée, la chasse et l'alpinisme. La maladie de Lyme est causée par la piqûre d'une tique infectée par un microbe. Le microbe entre dans le corps par voie transcutanée (la morsure de la tique) et il se transmet à différentes zones du corps par la voie sanguine. Si la maladie de Lyme n'est pas traitée, les articulations, le système nerveux, le cœur et la peau peuvent être atteints. Les symptômes précoces peuvent inclure une éruption cutanée, la fatigue, des maux de tête et des articulations douloureuses. Les symptômes tardifs peuvent inclure la faiblesse musculaire, une perte de sensation, des difficultés de mémoire et la fatigue chronique. La maladie fut identifiée pour la première fois en 1975, lorsque des médecins l'ont diagnostiquée à tort dans un groupe d'enfants comme la polyarthrite rhumatoïde juvénile.

La sclérodermie, qui se traduit littéralement par « la peau dure », est une maladie qui cause l'épaississement et le durcissement de zones de peau. Cette maladie touche plus de 16 000 Canadiens âgés de 30 ans à 50 ans; le taux d'incidence chez les femmes est cinq fois plus élevé que pour les hommes. On reconnaît 2 types de sclérodermie : localisé et systémique. Alors que la sclérodermie localisée touche surtout la peau et les muscles, elle peut affecter les articulations aussi. La sclérodermie systémique touche la peau et des organes internes comme le cœur, les poumons et les reins.

La spondylarthrite ankylosante touche un Canadien sur cent environ. Il s'agit d'une condition inflammatoire chronique qui affecte les articulations de l'épine et des vertèbres. Cette maladie ne touche pas tous les gens de la même façon; les symptômes peuvent varier en allant d'une légère douleur dans le dos à des périodes de douleur intense et de raideur dans les articulations. Chez certaines personnes, l'inflammation peut occasionner la fusion des os de l'épine.

Le syndrome du canal carpien (SCC) est causé par une pression exercée sur le nerf médian, lequel se situe sur le poignet du côté de la paume. La pression exercée sur le nerf médian entraîne l'engourdissement, le picotement et la douleur, donc la main est rendue faible. Les mouvements répétitifs ou maladroits des mains ou des poignets peuvent augmenter le risque du SCC. On peut traiter le syndrome du canal carpien avec du repos, des médicaments, des supports à poignet ou la correction chirurgicale.

En plus de l'arthrite (qui s'agit de l'inflammation des articulations), il y a des conditions qui sont liées à l'inflammation autour de la région des articulations.

La bursite est l'inflammation d'une bourse, soit un sac rempli de liquide qui amortit les articulations. Elle résulte souvent d'une utilisation excessive des articulations et elle affecte les coudes, les épaules et les hanches. La bursite peut rendre douloureux les mouvements et toute pression exercée peut rendre sensibles les zones affectées.

La tendinite est l'inflammation d'un tendon (une corde qui fixe un muscle à un os). Les symptômes courants sont la douleur et la sensibilité dans la zone de l'articulation lésée. Normalement, la tendinite affecte les épaules, les coudes et les genoux, mais les hanches et les poignets peuvent aussi s'en trouver atteints. Le coude du joueur de tennis, l'épaule du lanceur et le genou du sauteur sont des formes de tendinite, selon les articulations affectées.


Vous cherchez quelque chose dans notre site Web ? Vous l'avez trouvé ?

Le contenu de ce site n'est offert qu'à des fins strictement informatives et dans l'intention de donner matière à une discussion avec votre médecin ou un autre professionnel de la santé qualifié. Ne négligez jamais un conseil que vous aura prodigué votre médecin ou un autre professionnel de la santé qualifié. Sollicitez toujours l'avis d'un médecin ou d'un autre professionnel de la santé agréé à propos de toute question que vous avez sur un problème de santé et un traitement. Les renseignements fournis par ce site ne remplacent pas une consultation médicale.

© 1996 - 2014 MediResource à portée de la main de millions de Canadiennes et de Canadiens