Alimentation et forme physique

Un problème de poids, moi ?

Comme tout le monde, vous savez quels sont les risques liés au surplus de poids et à l'obésité, mais cela ne signifie pas que vous avez un problème, n'est-ce pas ? Ou peut­être savez-vous que vous devriez perdre du poids, mais vous remettez la chose à l'été prochain, au mariage de votre sœur, aux vacances ou à un autre moment, dans un avenir plus ou moins proche.

Comment savoir si vous devez perdre du poids ? Si c'est le cas, est-ce le bon moment pour le faire ?

Avant tout, soyez honnête avec vous-même et acceptez de reconnaître votre problème de poids, le cas échéant. Il importe peu que vos vêtements commencent à être trop serrés et que vous ayez acheté des jeans une taille plus grande qu'avant, car même avec ces indices, il est facile de faire l'autruche. Par exemple, une enquête menée auprès de New-Yorkais a révélé que seuls 39 % des adultes obèses reconnaissent leur état.

Voici quelques indices concrets qui vous permettront de savoir si votre poids vous prédispose à des problèmes de santé :

  • l'indice de poids corporel ou IMC : votre IMC se calcule d'après votre poids et votre taille et indique si vous avez un poids insuffisant, un poids santé ou une surcharge pondérale ou si vous êtes obèse. Vous ignorez votre IMC ? Demandez à votre médecin de le calculer ou utilisez notre calculatrice de l'indice de masse corporelle;
  • tour de taille : vous croyez que l'IMC ne reflète pas fidèlement votre statut pondéral ? Ce genre de situation est possible, quoique rare. Il se peut que vous ayez une masse musculaire importante ; l'IMC indiquerait que vous avez un surplus de poids, mais ce poids ne constituerait pas un problème. Il se peut aussi que votre IMC indique un poids santé, mais qu'en fait, vous ayez une proportion dangereuse de graisse abdominale. Le tour de taille ne devrait pas dépasser 88 cm (35 po) dans le cas des femmes et 102 cm (40 po) dans le cas des hommes.

Les chiffres ne mentent pas. Mais même si vous savez que votre poids représente un problème, faut-il que vous preniez des mesures sans attendre ? Bien sûr que oui !

Vous avez peut-être déjà décidé d'entreprendre bientôt un programme de perte de poids. Voilà une intention certes louable, mais pourquoi remettre à demain ce que vous pouvez faire dès aujourd'hui ?

A priori, il n'est pas mauvais de penser un peu avant d'agir… mais en n'agissant pas aujourd'hui, vous risquez de prendre encore plus de poids. Selon une enquête, les personnes en surpoids tendent à prendre du poids avec le temps et risquent ainsi de devenir obèses. L'enquête a révélé que près du quart des habitants du Canada qui avaient été considérés comme ayant un surplus de poids étaient devenus obèses 8 ans plus tard. Seules 10 % des personnes qui avaient un surplus de poids avaient retrouvé un poids normal au bout de la même période.

À mesure que les gens avancent en âge, il n'est pas rare qu'ils gagnent du poids de façon graduelle, parfois presque imperceptiblement - par exemple à raison d'une livre environ par an. Cela n'a l'air de rien sur le coup, mais avec le temps, les kilos s'accumulent et peuvent devenir un problème.

Voici une autre raison de maintenir un poids santé : sachez que si vous perdez de 5 à 10 % de votre poids et que vous pratiquez quotidiennement 30 minutes d'exercice d'intensité modérée, vous pouvez diminuer votre risque de diabète de près de 60 %.

 
Rédigé et révisé par l'équipe clinique de MediResource [traduction]


Vous cherchez quelque chose dans notre site Web ? Vous l'avez trouvé ?

Le contenu de ce site n'est offert qu'à des fins strictement informatives et dans l'intention de donner matière à une discussion avec votre médecin ou un autre professionnel de la santé qualifié. Ne négligez jamais un conseil que vous aura prodigué votre médecin ou un autre professionnel de la santé qualifié. Sollicitez toujours l'avis d'un médecin ou d'un autre professionnel de la santé agréé à propos de toute question que vous avez sur un problème de santé et un traitement. Les renseignements fournis par ce site ne remplacent pas une consultation médicale.

© 1996 - 2014 MediResource à portée de la main de millions de Canadiennes et de Canadiens