Santé mentale

Avoir le trac

Pour certains, parler en public provoque une peur paralysante. Selon un sondage Gallup mené auprès d'Américains, la glossophobie ou la peur de parler en public est la phobie la plus courante, dépassant d'autres formes de terreur inspirées par les aiguilles, les hauteurs, le tonnerre, les araignées et l'avion.

L'anxiété de performance, ou le trac, frappe au pire moment, chez n'importe qui – étudiants, PDG, père de la mariée, participants au concours American Idol. Il est tout à fait naturel d'être nerveux. Nous avons tous été saisis d'une angoisse irraisonnée avant un événement important, une entrevue d'emploi ou un exposé devant la classe. Pour certaines personnes cependant, l'anxiété et ses symptômes physiques, tels que les mains moites, une tension musculaire, de l'agitation, une faiblesse soudaine, une difficulté à respirer, des battements cardiaques rapides ou irréguliers, des nausées ou des maux de ventre, peuvent être écrasants.

Le facteur de la peur

Quelles sont les causes de cette réaction physique troublante (et incommode) ? Notre réaction au stress a en fait une fin utile – notre corps nous aide à faire face à un danger immédiat.

Imaginez que vous venez de frapper accidentellement un nid de guêpes ou que vous vous préparez à chanter devant un juge aux remarques particulièrement cinglantes comme Simon Cowell. La réaction de combat ou de fuite qui s'empare soudain de votre corps est déclenchée par votre système nerveux autonome, qui régit vos fonctions corporelles comme les battements cardiaques, la digestion, la respiration et la transpiration. Quand vous subissez un stress, votre système nerveux autonome passe à « l'alerte rouge », inondant votre système d'hormones du stress (adrénaline et cortisol). Cette décharge d'hormones provoque une accélération de la fréquence cardiaque et une élévation de la tension artérielle, et vous ressentez alors une montée d'énergie pour faire face au danger. En même temps, votre corps réduit l'apport d'énergie aux fonctions qui ne vous servent pas dans l'immédiat, comme la digestion et la reproduction. Lorsque vous serez à l'abri des guêpes ou des commentaires de Simon Cowell, le taux des hormones du stress tombe, votre coeur ralentit et vous retrouvez votre calme habituel.

Prendre la parole

Si vous préférez manger une tonne de piments habañero plutôt que monter sur scène et parler ou chanter devant une foule, vous n'êtes pas seul. Heureusement, vous pouvez prendre des mesures pour acquérir plus de confiance et débloquer la parole.

Le plus important est d'atténuer votre anxiété pour vous sentir plus à l'aise devant un groupe de personnes. Préparez-vous du mieux que vous pouvez. Si vous devez prononcer un discours, que ce soit devant des actionnaires ou des invités à votre mariage, pratiquez-vous à voix haute puis devant un groupe d'amis qui vous encouragent. Lors de vos pratiques, utilisez des fiches aide-mémoire, un microphone, et tout support visuel que vous envisagez d'inclure, ce qui vous permettra de vous habituer aux installations. Imaginez-vous donner un beau discours et les applaudissements que vous allez recevoir de la part de votre auditoire.

Si vous voulez acquérir plus d'assurance pour chanter en public, prenez le micro dans un bar de karaoke ou joignez-vous à une chorale d'amateurs – personne ne s'attend à une performance du calibre d'Andrea Bocelli, alors détendez-vous et amusez-vous.

Des techniques de relaxation simples peuvent vous aider, comme les exercices de respiration profonde ou le relâchement musculaire progresssif (contracter chaque groupe musculaire pendant quelques secondes avant de relâcher). La méditation, pratiquée de manière régulière, peut atténuer la tension et calmer l'esprit. Les exercices de visualisation s'avèrent utiles aussi – vous avez probablement entendu la suggestion d'imaginer l'auditoire dans le plus simple appareil, mais vous pouvez aussi prendre quelques minutes pour visualiser un coin tranquille où vous vous sentez serein et en paix.

Pour acquérir des techniques d'orateur, suivez un cours d'art oratoire offert par une université, un centre communautaire ou une bibliothèque. Adhérez à Toastmasters (www.toastmasters.org - page en anglais) – avec ses milliers de clubs locaux actifs dans le monde entier. (Vous voyez ? La preuve que vous n'êtes pas seul.) Faites appel à un entraîneur spécialisé dans le théâtre pour améliorer votre performance sur scène, ou essayez l'hypnose pour surmonter l'agitation précédant votre prestation. L'exercice régulier vous aide aussi à combattre les effets du stress et de la tension.

Certains médicaments peuvent être envisagés. Les bêtabloquants, comme le propranolol, sont utilisés dans le traitement de l'hypertension et de certaines affections cardiaques ; ils peuvent être pris avant une situation stressante, comme parler en public ou donner une performance sur scène. Demandez l'avis de votre médecin (sachez que les bêtabloquants ont des effets secondaires potentiels).

Un stress qui persiste

Si vous vous trouvez souvent aux prises avec un stress intense ou un état anxieux prolongé, vous souffrez peut-être d'un problème plus sérieux que la peur de la scène. Ce peut être un trouble anxieux généralisé, un stress post-traumatique ou d'autres troubles anxieux, dont le trouble panique et les phobies. Parfois, le problème pourrait découler d'un trouble médical sous-jacent, comme une de la thyroïde.

Un stress prolongé peut interférer avec les activités quotidiennes et mener à des problèmes de santé physique, comme les maladies du coeur, la prise de poids, la dépression et les troubles digestifs. Aussi, consultez votre médecin sur les choix de traitements et sur les modifications que vous pourrez apporter dans votre mode de vie dès que possible. Évitez de vous rabattre sur l'alcool, la cigarette, les drogues à usage récréatif ou les aliments pour échapper à vos sentiments négatifs.


Vous cherchez quelque chose dans notre site Web ? Vous l'avez trouvé ?

Le contenu de ce site n'est offert qu'à des fins strictement informatives et dans l'intention de donner matière à une discussion avec votre médecin ou un autre professionnel de la santé qualifié. Ne négligez jamais un conseil que vous aura prodigué votre médecin ou un autre professionnel de la santé qualifié. Sollicitez toujours l'avis d'un médecin ou d'un autre professionnel de la santé agréé à propos de toute question que vous avez sur un problème de santé et un traitement. Les renseignements fournis par ce site ne remplacent pas une consultation médicale.

© 1996 - 2014 MediResource à portée de la main de millions de Canadiennes et de Canadiens