Maladie de Crohn et colite ulcéreuse

Quels sont les symptômes de la maladie de Crohn ?

Si vous présentez les « symptômes-signaux » ci-après, consultez votre médecin sans tarder :

  1. une douleur abdominale ;
  2. une diarrhée (à plus forte raison si elle survient la nuit) accompagnée de ce qui suit :
    1. une perte de poids ;
    2. une carence en fer ;
    3. des taux élevés de marqueurs de l'inflammation.

La maladie de Crohn est souvent diagnostiquée par un gastroentérologue (un médecin qui se spécialise dans le tube digestif). Le diagnostic de la maladie peut être difficile à poser, car les symptômes qui y sont associés évoquent souvent d'autres affections, telles que la colite ulcérative et le syndrome du côlon irritable. De nombreux examens et analyses sont souvent nécessaires pour diagnostiquer la maladie de Crohn, de sorte que la démarche diagnostique globale est longue. Les examens et analyses diagnostiques comprennent, sans s'y limiter, un examen physique complet, des coloscopies, des endoscopies et des analyses sanguines. Une radiographie peut aider le médecin à évaluer l'ampleur de l'inflammation.

Alors, quels sont les symptômes de la maladie de Crohn ? Parmi les symptômes de la maladie de Crohn, on retrouve :

  • un endolorissement au toucher de l'abdomen ou une enflure abdominale ;
  • une diarrhée ;
  • une fièvre ;
  • une diminution de l'appétit et une perte de poids ;
  • un saignement rectal ;
  • des crampes d'estomac.

Il se peut également que vous présentiez d'autres symptômes, notamment :

  • une propension à la formation de caillots sanguins (une hypercoagulabilité) ;
  • une inflammation des yeux (des yeux rouges) ;
  • des douleurs articulaires ;
  • une éruption cutanée.

La maladie de Crohn peut entraîner une affection extrêmement rare et potentiellement fatale désignée mégacôlon toxique. L'inflammation causée par la maladie de Crohn peut distendre le côlon jusqu'à ce qu'il se déchire et répande son contenu dans la cavité abdominale.

Consultez immédiatement un médecin si vous remarquez les symptômes du mégacôlon toxique, à savoir :

  • une douleur abdominale ;
  • une enflure abdominale ;
  • une altération de l'état mental (par ex. de la confusion) ;
  • une déshydratation ;
  • une accélération des battements cardiaques ;
  • une fièvre ;
  • une pression artérielle basse.

Les autres complications graves associées à la maladie de Crohn comportent :

  • une obstruction (un blocage) ;
  • des fistules (un orifice qui met en communication l'intestin avec la peau, d'autres organes ou d'autres segments de l'intestin) ;
  • des ulcères ;
  • des fissures anales (des crevasses de la peau autour de l'anus ou de l'anus) ;
  • la malnutrition.

La maladie de Crohn peut également augmenter le risque de cancer colorectal. Les personnes atteintes de la maladie de Crohn devraient se soumettre régulièrement à une coloscopie de dépistage, sur la recommandation de leur médecin. Une coloscopie est un examen qui consiste à insérer un tube flexible dans le rectum et à l'acheminer jusqu'au côlon afin de déceler la présence d'un cancer.

Les symptômes à eux seuls ne permettent pas toujours de déterminer si une personne est atteinte de la maladie de Crohn. Il est donc important de rencontrer votre médecin pour qu'il puisse poser le diagnostic. Si vous pensez souffrir de la maladie de Crohn, consultez votre médecin pour en avoir le cœur net.

Si vous suivez un traitement contre la maladie de Crohn, mais si vos symptômes persistent, cela peut vouloir dire que votre maladie n'est pas bien maîtrisée. Il existe divers traitements pour vous aider à prendre en charge la maladie de Crohn. Prenez rendez-vous avec votre médecin ou votre gastroentérologue ; et unissez vos efforts pour élaborer de concert un plan qui vous permettra de maîtriser la maladie de Crohn.

Guide pour la discussion avec le médecin Plan de traitement Le saviez-vous ?


Vous cherchez quelque chose dans notre site Web ? Vous l'avez trouvé ?

Le contenu de ce site n'est offert qu'à des fins strictement informatives et dans l'intention de donner matière à une discussion avec votre médecin ou un autre professionnel de la santé qualifié. Ne négligez jamais un conseil que vous aura prodigué votre médecin ou un autre professionnel de la santé qualifié. Sollicitez toujours l'avis d'un médecin ou d'un autre professionnel de la santé agréé à propos de toute question que vous avez sur un problème de santé et un traitement. Les renseignements fournis par ce site ne remplacent pas une consultation médicale.

© 1996 - 2014 MediResource à portée de la main de millions de Canadiennes et de Canadiens