Grossesse

Le troisième trimestre et vous

Le 3e trimestre commence à compter de la 27e semaine suivant le début de votre dernière menstruation. C'est la période pendant laquelle le fœtus complète son développement et devient prêt pour la vie à l'extérieur de l'utérus. Beaucoup des changements que vous observerez peut-être au cours de ce trimestre ont déjà été abordés dans les articles traitant du premier et du deuxième trimestres.

Il se peut que vous commenciez seulement à ressentir certains des symptômes énumérés dans les trimestres précédents, ou que des symptômes déjà ressentis s'atténuent ou s'aggravent alors que vous approchez de la ligne d'arrivée marquant la fin de cette phase de votre grossesse. Notez bien que chaque grossesse est différente et que vous pourriez ressentir des symptômes complètement différents de ceux des autres femmes.

Voici une liste des symptômes que vous pourriez observer au cours de ce trimestre comprenant certains renseignements supplémentaires relatifs au 3e trimestre :

  • une fatigue (des futures mamans se sentent encore fatiguées tandis que d'autres ressentent un surcroît d'énergie - ces phénomènes sont normaux) ;
  • des changements mammaires (vos seins continueront à augmenter de volume en attendant l'arrivée du bébé) ;
  • des nausées et des vomissements (ils devraient avoir disparu, mais ils durent pendant toute la grossesse de certaines futures mamans) ;
  • l'augmentation de la fréquence de l'excrétion de l'urine pourrait s'intensifier encore plus au cours de ce trimestre, car votre bébé exerce une pression accrue sur la vessie ;
  • des étourdissements ;
  • des veines variqueuses ;
  • une accélération du rythme cardiaque ;
  • des brûlures d'estomac, une indigestion et d'autres symptômes gastro-intestinaux susceptibles de s'aggraver au cours de ce trimestre, car l'utérus peut commencer à pousser sur votre estomac et le déformer ;
  • des hémorroïdes ;
  • des menstruations manquées ;
  • des changements des sensations du goût et de l'odorat ;
  • un gain pondéral (bien que celui-ci puisse varier selon le poids gagné ou perdu au cours du 1er trimestre, et votre poids avant la grossesse, la cible typique pour le gain de poids de ce trimestre est d'environ 450 g (1 lb) par semaine. Lorsque vous serez prête à accoucher, vous aurez peut-être pris 11 kg à 16 kg (soit 25 à 35 lb) ;
  • des changements de l'humeur - vous vous sentirez peut-être plus inquiète à l'approche de votre accouchement ;
  • une enflure légère des chevilles et des pieds, et à l'occasion des mains et du visage (un œdème) - ce symptôme peut s'aggraver à cause du volume de l'utérus et de la pression qu'il exerce sur votre système de retour sanguin (les veines) ;
  • une légère augmentation des pertes vaginales - celles-ci pourraient devenir beaucoup plus importantes vers la fin de la grossesse ;
  • des gencives sensibles qui pourraient saigner quand vous vous lavez les dents ;
  • des maux de tête occasionnels ;
  • une congestion nasale ou un embarras de la respiration ;
  • un essoufflement - ce symptôme peut s'intensifier alors que votre utérus continue d'augmenter de volume, il peut ensuite s'atténuer après que le bébé se déplace vers le fond du bassin pour se placer en position pour l'accouchement ;
  • des maux de dos - la croissance continue du volume de votre abdomen et l'effet relaxant de vos hormones de grossesse sur vos muscles pourraient entraîner des maux de dos tout au cours de ce trimestre ;
  • des changements cutanés ;
  • des changements de la libido ;
  • une tendance à la distraction ;
  • une augmentation du volume de l'abdomen et des vergetures ;
  • des contractions de Braxton Hicks ;
  • les mouvements du bébé à naître - à mesure que la croissance intra-utérine progresse, votre bébé aura de moins en moins de place pour bouger au cours de ce trimestre.


Vous cherchez quelque chose dans notre site Web ? Vous l'avez trouvé ?

Le contenu de ce site n'est offert qu'à des fins strictement informatives et dans l'intention de donner matière à une discussion avec votre médecin ou un autre professionnel de la santé qualifié. Ne négligez jamais un conseil que vous aura prodigué votre médecin ou un autre professionnel de la santé qualifié. Sollicitez toujours l'avis d'un médecin ou d'un autre professionnel de la santé agréé à propos de toute question que vous avez sur un problème de santé et un traitement. Les renseignements fournis par ce site ne remplacent pas une consultation médicale.

© 1996 - 2014 MediResource à portée de la main de millions de Canadiennes et de Canadiens