Cancer du cerveau

(Tumeurs au cerveau, Tumeurs cérébrales)

Description

Le cancer du cerveau est une tumeur cancéreuse du cerveau. Qu'elle soit située dans le cerveau ou dans un autre endroit de l'organisme, une tumeur est constituée d'une masse de cellules qui se multiplient d'elles-mêmes et de manière incontrôlée. Les tumeurs peuvent être bénignes ou malignes.

Les tumeurs cérébrales bénignes sont des accumulations anormales de cellules qui se multiplient lentement et restent le plus souvent isolées du tissu cérébral normal avoisinant. Ces tumeurs se développent lentement, ne se propagent pas à d'autres parties du cerveau et sont généralement plus faciles à exciser que les tumeurs malignes. Les tumeurs malignes se multiplient et se développent rapidement. Il est difficile de délimiter ces tumeurs par rapport au tissu cérébral normal avoisinant. C'est pour cette raison qu'il est difficile de les exciser complètement sans endommager le tissu cérébral avoisinant.

On peut classer les tumeurs bénignes et malignes en différents groupes, en fonction du type de cellules dont elles sont issues.

On peut classer les tumeurs bénignes comme suit :

  • les chordomes, dont l'origine réside dans des cellules embryonnaires de la moelle épinière ou de la base du nerf crânien;
  • les hémangioblastomes, qui prennent naissance dans les vaisseaux sanguins;
  • les méningiomes, débutant dans la membrane recouvrant le cerveau;
  • les ostéomes, dans les os du crâne;
  • les pinéalomes, dans la glande pinéale;
  • les adénomes hypophysaires, dans l'hypophyse;
  • les schwannomes, dans les cellules qui entourent les nerfs.

Certains types de tumeurs, comme les méningiomes (prenant origine dans les méninges, le revêtement qui entoure le cerveau) ou les tumeurs germinales peuvent être bénignes dans certains cas et malignes dans d'autres.

Cet article se concentre sur les tumeurs du cerveau malignes (cancéreuses).

Les cancers du cerveau sont relativement rares, mais ils sont souvent mortels. Les tumeurs malignes cérébrales les plus courantes sont les gliomes, dans lesquels des cellules appelées cellules névrogliques (cellules de soutien des cellules nerveuses) deviennent cancéreuses. Le glioblastome multiforme est le plus courant de tous les gliomes. Le glioblastome multiforme et l'astrocytome anaplasique sont des gliomes à croissance rapide. L'oligodendrogliome, un autre type de gliome, rare lui aussi, se manifeste surtout chez les adultes. Les gliomes représentent entre 50 % et 60 % de toutes les tumeurs cérébrales (malignes et bénignes), enfants et adultes confondus.

Le médulloblastome, qui dérive des cellules du bulbe rachidien à la base du cerveau, est le type de tumeur cérébrale le plus courant chez les enfants. Il apparaît le plus souvent avant la puberté.

Enfin, le sarcome et l'adénocarcinome sont deux types de tumeur cérébrale extrêmement rares.

Causes

La cause exacte du cancer reste inconnue. On appelle tumeur cérébrale primitive un cancer du cerveau qui prend naissance dans le cerveau même. Il peut se propager aux régions avoisinantes du cerveau et les détruire. Un cancer du sein, du poumon, de la peau, ou des cellules sanguines (leucémie ou lymphome) peut également se propager (former des métastases) au cerveau, provoquant un cancer du cerveau métastatique. Ces groupes de cellules cancéreuses peuvent alors se multiplier dans une région unique ou dans plusieurs parties du cerveau.

Parmi les facteurs de risque connus du cancer du cerveau, on retrouve :

  • des antécédents de radiation à la tête;
  • une immunosuppression (par ex. les personnes qui prennent des médicaments qui affaiblissent le système immunitaire, les personnes atteintes du VIH, sida);
  • une exposition au chlorure de vinyle (un produit chimique utilisé pour la fabrication des plastiques.




Symptômes et Complications

Le cancer du cerveau entraîne des symptômes lorsqu'il exerce une pression sur le cerveau ou qu'il détruit du tissu cérébral. Les symptômes dépendent de la taille et de l'emplacement de la tumeur, ainsi que de la vitesse à laquelle elle se multiplie.

Bien que des maux de tête soient souvent un symptôme du cancer du cerveau, il est important de se rappeler que la plupart des maux de tête ne sont pas provoqués par le cancer mais sont causés par des affections moins sérieuses comme la migraine ou de la tension. Les maux de tête provoqués par une tumeur cérébrale sont souvent intenses, associés à des nausées et des vomissements et sont souvent plus intenses en début de journée. Ils peuvent durer longtemps ou bien survenir par intermittence.

Les autres symptômes incluent :

  • des étourdissements;
  • des troubles de la vision comme une vision double;
  • des troubles de la coordination;
  • une faiblesse ou un engourdissement d'un côté du corps;
  • des crises convulsives;
  • des changements de l'humeur, des sens, de la personnalité ou des sentiments;
  • des troubles de la mémoire;
  • un état de confusion ou des difficultés de concentration.




Vous cherchez quelque chose dans notre site Web ? Vous l'avez trouvé ?

Le contenu de ce site n'est offert qu'à des fins strictement informatives et dans l'intention de donner matière à une discussion avec votre médecin ou un autre professionnel de la santé qualifié. Ne négligez jamais un conseil que vous aura prodigué votre médecin ou un autre professionnel de la santé qualifié. Sollicitez toujours l'avis d'un médecin ou d'un autre professionnel de la santé agréé à propos de toute question que vous avez sur un problème de santé et un traitement. Les renseignements fournis par ce site ne remplacent pas une consultation médicale.

© 1996 - 2014 MediResource à portée de la main de millions de Canadiennes et de Canadiens