Tendinite

Description

Les tendons sont des bandes de tissu qui rattachent les muscles aux os. Ils glissent vers l'avant et vers l'arrière lors de la contraction des muscles et de la flexion des articulations. Afin de minimiser les frottements et de garder les tendons en place, ils sont enfermés dans des gaines spéciales qui sont lubrifiées. Lorsque qu'un problème surgit et que le tendon ne peut plus se déplacer librement, il en résulte une rigidité et des douleurs.

Lorsque les tendons sont endommagés et enflammés, il s'agit d'un trouble appelé tendinite. Si le trouble dépend de la membrane qui tapisse la gaine du tendon, il s'agit alors d'une ténosynovite.

Causes

Les causes les plus courantes de la tendinite sont un effort excessif, une surutilisation, une blessure, des mouvements répétitifs ou des mouvements soudains inhabituels. La tendinite est plus fréquente chez les gens d'âge moyen et chez les personnes aînés, car leurs tendons ont subi des centaines de déchirures microscopiques provoquées par l'usure au cours des années et qu'ils ont perdu de leur élasticité.

Certaines affections peuvent également provoquer une tendinite, notamment la polyarthrite rhumatoïde, la goutte, le syndrome de Reiter, le lupus et le diabète. Parfois, les personnes qui souffrent de goutte présentent un dépôt de cristaux d'acide urique dans la gaine des tendons, ce qui provoque des frictions et une déchirure. Une concentration très élevée de cholestérol dans le sang pourrait également être reliée à ce trouble. L'utilisation d'antibiotiques de la classe des quinolones (par ex. la ciprofloxacine, la lévofloxacine, la moxifloxacine) * peut augmenter le risque de rupture des tendons.

Certains types courants de tendinite :

La tendinite de la coiffe du rotateur touche les joueurs de tennis, les nageurs et les personnes qui doivent souvent soulever les bras au-dessus de la tête dans un mouvement vers l'avant. Il en résulte une friction de plusieurs tendons de l'épaule, ce qui peut entraîner une inflammation et, si le problème s'aggrave sans être traité, l'érosion des tendons. Les tendons de la coiffe du rotateur retiennent le bras dans l'épaule.

La tendinite d'Achille touche le plus résistant des tendons du corps, qui relie le talon aux muscles de la jambe. Elle est généralement provoquée par la course en montée ou descente, les sauts et les sports qui exigent des départs et des arrêts soudains. Le port de chaussures ayant un talon mou ou une semelle très rigide peut aussi entraîner ce genre de problème, surtout chez les personnes prédisposées aux entorses. La tendinite d'Achille exige des soins particuliers car ce tendon subit une importante force exercée par le corps. La précaution s'impose surtout si l'inflammation est causée par les antibiotiques du groupe des quinolones mentionnés plus haut.

La ténosynovite du fléchisseur du doigt (doigt à ressort) peut affecter les personnes qui souffrent de polyarthrite rhumatoïde ou de diabète. Une protrusion ou un épaississement de la gaine du tendon provoque le blocage du doigt en position recourbée.

La ténosynovite de De Quervain s'attaque à la gaine de tendon qui se prolonge au-dessus du poignet vers le pouce. Ses causes les plus courantes sont une torsion excessive du poignet ou d'autres mouvements répétitifs. Dans certains cas, une polyarthrite rhumatoïde peut être en cause.

Le coude du joueur de tennis, ou l'épicondylite en termes médicaux, est caractérisé par l'apparition d'une inflammation à l'endroit d'insertion du tendon. On sait que le tennis n'est pas la seule activité à l'origine d'une épicondylite.





Symptômes et Complications

Le symptôme principal de la majorité des types de tendinite est la douleur. Certaines positions ou certains mouvements peuvent provoquer une douleur plus intense, et il est parfois possible de ressentir un manque d'uniformité dans les mouvements du muscle touché. Parfois, la gaine du tendon se remplit de liquide et présente une inflammation. Elle peut également s'assécher et provoquer une friction évidente lors des mouvements. Dans des cas graves, le tendon peut se déchirer, ce qui entraîne une douleur plus aiguë, une enflure et éventuellement un changement fonctionnel des muscles et des articulations concernées.

Parmi les complications graves de la tendinite et de la ténosynovite, mentionnons la contraction (ou durcissement) du tendon, la formation de cicatrices (appelées adhésions), la perte musculaire et l'incapacité. L'épaule est l'articulation la plus vulnérable car elle risque de geler ou bloquer après une tendinite. Cette dernière peut occasionner une « épaule gelée » lorsque des adhésions (cicatrices) limitent la mobilité de l'articulation et provoquent de la douleur lors d'étirements. En général, les gens ne remarquent pas la différence. On peut prévenir les contractions et les adhésions en maintenant la souplesse et la mobilité des articulations enflammées, et cela dans toute leur amplitude. Dans les cas graves, la coiffe du rotateur (les tendons qui maintiennent l'os du bras dans l'épaule) peut se déchirer et provoquer une faiblesse et des douleurs prolongées.




Vous cherchez quelque chose dans notre site Web ? Vous l'avez trouvé ?

Le contenu de ce site n'est offert qu'à des fins strictement informatives et dans l'intention de donner matière à une discussion avec votre médecin ou un autre professionnel de la santé qualifié. Ne négligez jamais un conseil que vous aura prodigué votre médecin ou un autre professionnel de la santé qualifié. Sollicitez toujours l'avis d'un médecin ou d'un autre professionnel de la santé agréé à propos de toute question que vous avez sur un problème de santé et un traitement. Les renseignements fournis par ce site ne remplacent pas une consultation médicale.

© 1996 - 2014 MediResource à portée de la main de millions de Canadiennes et de Canadiens