Pontage coronarien

(Pontage aorto-coronarien, Pontage coronaire)

Description

Souvent appelée simplement pontage, cette intervention est très efficace pour soulager les symptômes de maladie coronarienne et d'angine. Elle permet de soulager les douleurs thoraciques, de réduire la fatigue et la dépendance à l'égard des médicaments, d'accroître la capacité d'exercice et de rehausser le bien-être général. Dans certains cas, elle permet de sauver littéralement la vie du patient.

Le pontage coronarien est une intervention associée à des risques relativement faibles. Lorsque le patient a par ailleurs un cœur qui fonctionne normalement, qu'il n'a pas d'antécédents de crise cardiaque et qu'aucun autre trouble n'est susceptible de rendre la chirurgie dangereuse (par exemple une broncho-pneumopathie chronique obstructive), le pontage coronarien réalisé en contexte non urgent comporte des risques de décès de 1 % ou moins.

Il y a un risque de 5 % de crise cardiaque pendant l'intervention. Les risques découlant de la chirurgie sont légèrement plus élevés si la personne a déjà subi une crise cardiaque ou présente d'autres troubles cardio-vasculaires. Environ 90 % des gens qui subissent cette intervention chirurgicale constatent un soulagement complet ou très important de leurs symptômes.

Causes

Le pontage coronarien est réalisé chez des patients qui souffrent d'une maladie coronarienne grave, c'est-à-dire dont les artères qui irriguent le muscle cardiaque sont obstruées par des dépôts graisseux dans leur paroi interne. Cette intervention est également recommandée pour les personnes qui souffrent d'angine grave (des douleurs qui surviennent lorsque le muscle cardiaque ne reçoit pas suffisamment d'oxygène). L'angine de poitrine est habituellement causée par une coronaropathie, la principale cause de maladie cardiaque en Amérique du Nord.

Les artères coronaires sont situées à la surface du cœur. Elles apportent au muscle cardiaque (myocarde) du sang riche en oxygène. Pour que le cœur puisse pomper normalement le sang, le muscle cardiaque doit recevoir un approvisionnement constant de sang riche en oxygène, qui lui est fourni par les artères coronaires. Lorsqu'une ou plusieurs artères sont obstruées, l'approvisionnement en oxygène du cœur est réduit.

Il y a deux formes générales de blocage. Dans la première, le blocage apparaît lentement et n'obstrue qu'en partie les artères. Il en résulte généralement des douleurs à la poitrine ou une angine, étant donné que le cœur ne reçoit pas suffisamment d'oxygène. Dans la deuxième forme, un blocage complet apparaît généralement de façon rapide. Lorsque le blocage est complet, une partie du muscle cardiaque ne reçoit pas d'oxygène et des cellules commencent à mourir. Il s'agit alors d'un infarctus du myocarde, c'est-à-dire d'une crise cardiaque.

La principale cause des blocages partiels est le dépôt de cholestérol et de graisses dans la paroi interne des artères coronaires. L'accumulation graduelle de ces substances peut entraîner la formation de dépôts graisseux appelés plaques, au cours d'un processus appelé athérosclérose (durcissement des artères). Les plaques s'accumulent dans les grosses branches des deux principales artères coronaires et réduisent l'écoulement du sang dans ces artères. Une artère finit par se bloquer (occlusion), et le sang ne peut plus s'y écouler. Les plaques contribuent également à la formation de caillots sanguins (thrombose). Les caillots sanguins, dont le volume s'accroît lentement, peuvent rétrécir encore davantage l'artère touchée, alors que ceux qui se forment rapidement peuvent refermer l'artère de façon soudaine.





Symptômes et Complications

Le principal symptôme de la maladie coronarienne est une sensation de lourdeur ou de pression dans la poitrine. Cette douleur peut aussi toucher les bras, la mâchoire, la gorge ou la partie supérieure du dos. Les symptômes apparaissent généralement à l'effort et disparaissent au repos. Cependant, les signes avant-coureurs de la maladie coronarienne n'apparaissent pas dans tous les cas. En fait, certaines personnes n'éprouvent qu'une sensation de fatigue intense à l'effort. Les principales complications de la maladie coronarienne sont l'angine et les crises cardiaques.




Vous cherchez quelque chose dans notre site Web ? Vous l'avez trouvé ?

Le contenu de ce site n'est offert qu'à des fins strictement informatives et dans l'intention de donner matière à une discussion avec votre médecin ou un autre professionnel de la santé qualifié. Ne négligez jamais un conseil que vous aura prodigué votre médecin ou un autre professionnel de la santé qualifié. Sollicitez toujours l'avis d'un médecin ou d'un autre professionnel de la santé agréé à propos de toute question que vous avez sur un problème de santé et un traitement. Les renseignements fournis par ce site ne remplacent pas une consultation médicale.

© 1996 - 2014 MediResource à portée de la main de millions de Canadiennes et de Canadiens