21 DÉCEMBRE

Bulletin Santé

Prenez votre santé en main avec notre bulletin d'information. Demeurez informé et en bonne santé!

Sign Up

L'hypothermie et les gelures

(Gelures, Température corporelle anormalement basse)

Description

L'hypothermie désigne une température corporelle anormalement basse. La température corporelle normale, prise dans la bouche, est d'environ de 37 °C (98,6 °F). L'hypothermie survient lorsqu'elle chute au-dessous de 35 °C (95 °F). Les nouveau-nés (en raison de leur taux plus élevé entre la surface et le poids corporel) et les aînés risquent davantage de faire de l'hypothermie.

Lorsque le corps devient extrêmement froid, tous les systèmes commencent à ralentir - au point de menacer éventuellement la survie. Dans quelques rares exceptions cependant, l'hypothermie peut sauver des vies. On connaît des cas où des enfants tombés dans l'eau glacée ont pu être ranimés, malgré l'absence de battements cardiaques. Leur température corporelle au-dessous de la normale avait ralenti leur fonction cérébrale, et provoqué ainsi une diminution des besoins en oxygène du corps.

Les gelures apparaissent lorsqu'une partie du corps gèle. Les gelures moyennes laissent peu de lésions, mais les gelures graves provoquent des lésions permanentes et peuvent même nécessiter une amputation.

Les fumeurs et les personnes souffrant de diabète ou de problèmes circulatoires risquent davantage de développer des gelures.

Causes

Une hypothermie peut survenir dans diverses situations, le plus souvent par froids extrêmes. On court un risque de gelure en n'étant pas suffisamment habillé pour se protéger du froid, en restant dehors plus longtemps que prévu, lorsque pour une raison ou une autre on doit rester immobile, en tombant dans l'eau glacée proche du point de congélation ou en portant des vêtements mouillés.

Chaque hiver, des personnes aînés d'une hypothermie à leur domicile parce qu'elles n'ont pas les moyens de s'offrir un chauffage adéquat ou parce que leur chauffage est en panne et qu'elles ne peuvent pas le faire réparer.

L'hypothermie peut également survenir en été. De nombreux lacs ne se réchauffent jamais en profondeur et les nageurs qui restent trop longtemps dans l'eau froide sont menacés d'hypothermie. En été, bon nombre de cas concernent des pêcheurs tombés à l'eau.

Les gelures surviennent lorsqu'une partie du corps, généralement les doigts, les orteils, le nez et les lobes d'oreilles, gèle. Un froid extrême, accentué par le vent, l'absence de vêtements appropriés et l'altitude contribuent à accélérer le gel de la peau. Les personnes qui prennent des substances bêta -bloquantes telles que le propranolol et le métoprolol courent un risque élevé de gelures.





Symptômes et Complications

Une hypothermie peut se développer très lentement, rendant ainsi sa détection difficile. Lorsque l'organisme se refroidit, il réagit d'abord par un frissonnement - un mécanisme de protection de l'organisme pour se réchauffer. Lorsque l'hypothermie est établie, les frissonnements cessent, car l'organisme tente alors d'économiser l'énergie qui lui reste. C'est l'un des premiers signal d'alerte de l'hypothermie. Au fur et à mesure que sa température baisse, la personne se sent maladroite et désorientée. L'hypothermie peut également présenter les signes suivants une perte de mémoire, une somnolence, des difficultés d'élocution, des battements cardiaques ralentis ou irréguliers ainsi qu'une respiration superficielle.

L'une des complications de l'hypothermie, c'est une fragilisation cardiaque qui peut se transformer brusquement en arythmie. Toute tentative pour secourir une personne en hypothermie doit donc être effectuée le plus calmement possible afin de prévenir tout mouvement brusque. De même, l'équipe d'urgence surveillera l'activité cardiaque tout au long de la procédure de réchauffement pour détecter de telles irrégularités.

La vitesse d'apparition des signes de gelures dépend de la température ambiante, du facteur éolien et de la protection de la partie du corps concernée. Dans des conditions de froid extrême, il est possible d'attraper des gelures en quelques minutes.

Les gelures moyennes (gelures superficielles) rendent la peau blanche ou cireuse, mais elle retrouve sa couleur normale dès qu'elle est de nouveau réchauffée. Une fois dégelée, la peau rougit et cette rougeur prend parfois un certain temps avant de disparaître.

Les gelures graves se manifestent également par la blancheur ou l'aspect cireux de la peau, mais au fur et à mesure que les lésions progressent, la couleur devient parfois grise ou bleuâtre. La sensation de froid disparaît et elle est remplacée par un engourdissement. Des cloques peuvent apparaître. À ce stade, des lésions autres que les gelures se forment très facilement. Par exemple, un traumatisme peut être déclenché en marchant sur un pied gelé. Comme toute sensation a disparu dans ce pied, il arrive que des ampoules se forment et éclatent sans qu'on les sente. Un doigt gelé se fracture aisément lors d'une chute, et la peau peut facilement être brûlée si elle n'est pas correctement réchauffée.

Le réchauffement graduel de la partie du corps gelée entraîne parfois un gonflement, des démangeaisons, une sensation de brûlure et des douleurs intenses dans la zone environnante. Les gelures extrêmes provoqueront un noircissement de la peau et un risque de gangrène nécessitant une amputation.




Vous cherchez quelque chose dans notre site Web ? Vous l'avez trouvé ?

Le contenu de ce site n'est offert qu'à des fins strictement informatives et dans l'intention de donner matière à une discussion avec votre médecin ou un autre professionnel de la santé qualifié. Ne négligez jamais un conseil que vous aura prodigué votre médecin ou un autre professionnel de la santé qualifié. Sollicitez toujours l'avis d'un médecin ou d'un autre professionnel de la santé agréé à propos de toute question que vous avez sur un problème de santé et un traitement. Les renseignements fournis par ce site ne remplacent pas une consultation médicale.

© 1996 - 2014 MediResource à portée de la main de millions de Canadiennes et de Canadiens