19 DÉCEMBRE

Bulletin Santé

Prenez votre santé en main avec notre bulletin d'information. Demeurez informé et en bonne santé!

Sign Up

Hypoglycémie

(Faible taux de sucre sanguin, Taux de glucose sanguin bas)

Description

Une hypoglycémie se produit lorsque le taux de glucose (sucre) dans le sang est trop bas. La concentration de glucose sanguin de l'organisme se maintient normalement entre 4,0 mmol/L et 8,0 mmol/L (approximativement 70 mg/dL et 140 mg/dL). La constance de ces valeurs est maintenue dans le corps grâce à des mécanismes comme l'hormone insuline ainsi que plusieurs autres hormones fabriquées par le pancréas.

Lorsque la glycémie s'élève, le pancréas répond en libérant de l'insuline pour encourager le transfert de glucose de la circulation sanguine à l'intérieur des cellules. L'insuline réduit la quantité de glucose dans votre sang en signalant aux cellules de l'organisme qu'elles doivent utiliser du glucose comme combustible.

Le glucose est le principal carburant de votre corps. Le cerveau a besoin d'un approvisionnement continu en glucose sanguin et il communique aux glandes surrénales que le moment est venu de relâcher 2 hormones : l'adrénaline et le cortisol à chaque fois que le taux de glucose sanguin est bas. Puis l'adrénaline et le cortisol donnent au foie l'ordre de transformer les glucides qu'il entrepose (provenant de l'alimentation) en glucose et de le libérer dans la circulation sanguine.

Une des fonctions du pancréas consiste à augmenter la concentration du glucose sanguin quand elle est trop faible. Lorsque le taux de sucre sanguin est bas, le pancréas libère l'hormone glucagon, qui le fait remonter en donnant au foie la directive de transformer en glucose les glucides qu'il a en réserve, et de créer de nouvelles molécules de glucose à partir d'autres substances (comme les acides aminés) qu'il recèle. Si ces mécanismes ne fonctionnent pas comme ils le devraient, la concentration de glucose sanguin reste trop faible et le cerveau ne fonctionne pas normalement.

Causes

Des médicaments peuvent provoquer l'hypoglycémie. L'hypoglycémie d'origine médicamenteuse survient le plus souvent aux personnes atteintes de diabète, en particulier du diabète de type 1 (leur pancréas ne produit pas d'insuline). Ce trouble peut se manifester tant pour le diabète de type 1 que le diabète de type 2 après une trop forte dose d'insuline, ou après la prise d'autres antidiabétiques qui stimulent la libération de l'insuline pancréatique en trop grande quantité, compte tenu du niveau d'activité et du régime alimentaire. Le taux de sucre sanguin peut alors chuter considérablement et entraîner une hypoglycémie.

Les personnes atteintes de diabète, et même celles qui ne le sont pas, peuvent être sujettes à une hypoglycémie si elles prennent certains médicaments contre une pression artérielle élevée (par ex. l'aténolol, le métoprolol, le propranolol), certains antidépresseurs (par ex. la phénelzine, la tranylcypromine), la quinine, l'halopéridol et l'association triméthoprime - sulfaméthoxazole.*

Il existe d'autres types d'hypoglycémie, notamment l'hypoglycémie à jeun et l'hypoglycémie réactive.

L'hypoglycémie à jeun se caractérise par un faible taux de sucre sanguin lorsqu'une personne ne mange pas pendant un certain temps.

L'hypoglycémie réactive survient après une prise alimentaire, habituellement un repas à teneur élevée en glucides. Son ingestion provoque une montée trop rapide du sucre sanguin qui, dans certains cas, stimule une sécrétion d'insuline excessive. Une hypoglycémie réactive peut se manifester chez les personnes qui ont de la difficulté à digérer le fructose et le galactose (2 types de sucres alimentaires), ou la leucine (acide aminé fourni par l'alimentation). L'hypoglycémie peut aussi se produire après certains types de chirurgie gastrique étant donné qu'après ces interventions les sucres peuvent être absorbés trop rapidement et faire monter le taux d'insuline en flèche.

L'hypoglycémie peut également être causée par un problème touchant l'hypophyse, les glandes surrénales, le pancréas, les reins ou le foie. L'hypophyse contrôle la production de certaines hormones nécessaires dans le corps pour faire monter un taux de sucre sanguin trop bas. Parmi ces hormones, on retrouve le cortisol qui est libéré des glandes surrénales; le glucagon qui est libéré du pancréas et l'adrénaline qui est libérée de la portion médullaire de la glande surrénale. Ces hormones ont toutes la propriété d'augmenter un taux de sucre sanguin trop faible. Quand elles ne fonctionnent pas convenablement, une hypoglycémie peut survenir.

Quand le foie ne parvient pas à entreposer convenablement les glucides ni à les transformer en glucose, une hypoglycémie peut s'ensuivre. Une tumeur du pancréas peut aussi causer une hypoglycémie en sécrétant de l'insuline d'une façon continue.

Une grave hypoglycémie peut se développer chez les personnes qui boivent une quantité immodérée d'alcool (sans manger). Une hypoglycémie peut également se produire dans certains cas de dysfonction rénale importante.





Symptômes et Complications

Lorsque le glucose sanguin chute trop bas, le corps relâche de l'adrénaline. Cette réponse produit des symptômes semblables à ceux de l'anxiété, comme un état de nervosité, de la sudation, une perte de connaissance, des battements de cœur rapides, des picotements, de la nausée, des frissonnements et quelquefois la faim. Si le cerveau ne peut obtenir suffisamment de glucose, vous pourriez ressentir de la faiblesse, une sensation de vertige, de la fatigue, de la somnolence et de la confusion. Vous pourriez aussi avoir des maux de tête et de la difficulté à fixer votre attention, à parler ou à voir distinctement. Votre comportement pourrait évoquer celui d'une personne ivre. Une grave hypoglycémie peut aussi mener à des crises épileptiques et un coma. Une hypoglycémie persistante peut mener à des lésions cérébrales.

Les symptômes de l'hypoglycémie peuvent se manifester progressivement ou apparaître soudainement et déclencher de la confusion ou de la panique en quelques minutes.




Vous cherchez quelque chose dans notre site Web ? Vous l'avez trouvé ?

Le contenu de ce site n'est offert qu'à des fins strictement informatives et dans l'intention de donner matière à une discussion avec votre médecin ou un autre professionnel de la santé qualifié. Ne négligez jamais un conseil que vous aura prodigué votre médecin ou un autre professionnel de la santé qualifié. Sollicitez toujours l'avis d'un médecin ou d'un autre professionnel de la santé agréé à propos de toute question que vous avez sur un problème de santé et un traitement. Les renseignements fournis par ce site ne remplacent pas une consultation médicale.

© 1996 - 2014 MediResource à portée de la main de millions de Canadiennes et de Canadiens